Partagez | .
 

 « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
☆ Inscription : 25/03/2013
☆ Messages : 270
☆ Célébrité : Andrew Garfield.
☆ Me, myself & I : None.
☆ Surnom(s) : Aucun.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : LB.
☆ Crédits : avatar © goldcrest. • signature © tumblr.
☆ Réputation : 14
☆ £ : 534
☆ Âge : 18 yo.
☆ Études : 12th ; STAPS et MPI.
☆ Côté coeur : Aussi vide que le néant.
☆ Profil rp : J'vais au feeling.
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un geek misanthrope, qui essaya de se sociabiliser en papotant avec des gens... en vain.
MessageSujet: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   Ven 24 Mai 2013 - 16:06

Beaucoup trop de choses lui semblèrent pour le coup, incompréhensibles. Sa réaction, celle de Susan, la situation pittoresque dans laquelle ils se trouvaient. C’était un tout quelque peu gênant, même s’il savait qu’elle ne verrait pas ça de la même façon. À dire vrai, elle ne comprenait pas du tout ce qui se passait. Et Erza eut tout le temps d’y penser en l’attendant pour la pause déjeuner. Cependant, était-ce une si bonne idée de se mêler au clan des populaires de manière si intentionnelle en passant par elle ? Parce qu’à la base, ça n’était pas elle qui était en cause, ni elle qui en était responsable. « Mais c’est que le p’tit Erza sort de son nid douillet pour affronter la réalité. Le p’tit puceau en plus touche la classe supérieure. Qu’il est ambitieux. Elle ne voudra jamais de toi. Elle est déjà promise à un autre. » Le coup lui fut fatal, amer. Il le savait, depuis le début, c’était peine perdue que d’essayer. Mais il refusait de s’avouer vaincu. Pas sans avoir essayé, un peu. « Nott, vraiment, qu’est-ce que ça peut te foutre que j’me prenne une veste monumentale ? Tu devrais jubiler, du haut de ton trône de me voir me ramasser, hm ? Alors pourquoi tu t’obstines à venir me parler de ce que j’sais déjà ? » Sa voix claquait dans l’air, sèche et brute. Toute sa colère en était retransmise, douloureuse. S’il devait cesser d’espérer, que ça soit elle qui le lui dise, de vive voix, honnêtement. Car seulement venant d’elle il finirait par le croire. « Drago s’occupera de toi toute façon si tu lui fais du mal. On connait tous… ton côté si impulsif, si destructeur. Ne brise pas ta petite poupée de porcelaine avant de l’avoir essayé au moins. Que tu puisses en tirer un minimum de profit. Sois plus intelligent que ça. Si tu l’es du moins. » Il ferma les yeux, serrant ses poings dévoilant ses phalanges blanchâtres sous les nerfs. C’en était trop pour lui. Pourquoi fallait-il toujours qu’ils viennent lui rappeler ce qu’il était ? Brisant ses efforts et combien il prenait sur lui pour changer, un minimum.

« C’était pas trop long ? T’as pas trop faim ? » La voix doucereuse de Susan ayant enlevé son casque de musique le sortit de sa torpeur. Elle était là, malgré tout, ne sachant rien de l’altercation qui s’était passé. Il était renfermé, presque imperturbable. Il s’asseyait sur le banc après avoir affronté Nott et sa petite bande pour pouvoir dessiner et se calmer. Le dessin en lui-même n’avait rien d’extraordinaire, mais la personne qu’il dessinait, si. « Je t’attendais. Je… je t’ai dessiné encore une fois. J’crois que tu pourras bientôt en faire une collection avec tous les dessins que j’ai de toi. » Il laissa échapper un rire, sincère. Pour la première fois, il n’avait pas l’impression d’être quelqu’un d’autre, de devoir sauver des apparences. Comme si, avec elle, le masque était tombé. Et ce, naturellement. Trop peut-être. « Si tu veux les voir un jour bien sûr. Ainsi que les photos de toi quand tu es en ballerine. C’était pour le club journalisme ! J’avais fait quelques essais. Ne prends pas peur. » Il parut soudainement mal à l’aise. Elle pénétrait son intimité sans le savoir et même s’il aurait du se sentir menacer, ça n’était pas le cas. C’était différent. Totalement différent. « On va déjeuner alors ? Tout ça m’a ouvert l’appétit. Pas toi ? » Il fourra rapidement ses affaires dans son sac à la vite et se releva. Dans cet élan, il la vit sous un autre angle, différent. Bien plus belle encore. Toujours davantage. Et une expression niaise s’afficha sur son visage. Il était subjugué par ce qu’il voyait.


❝ don't look ahead, there's a stormy weather. another roadblock in our way. but if we go, we go together. our hands are tied here if we stay.


Dernière édition par Erza A. Oakenshield le Mer 12 Juin 2013 - 9:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warning : serial killeuse
au taquet la meuf !
avatar
☆ Inscription : 05/03/2013
☆ Messages : 697
☆ Célébrité : Ginta Lapina
☆ Surnom(s) : Sue ; Susy (par ses amis)
Ania (par sa mère)
La Machine (par des gens)
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : Sonata.
☆ Crédits : aurélie
☆ Réputation : 18
☆ £ : 223
☆ Âge : dix-huit ans.
☆ Études : 12th grade & danse classique
☆ Côté coeur : nothing.
☆ Profil rp : les deux ! Ça marche selon l'inspiration du moment.

en cours ; l'event,, Tori,, Erza,, Draco.
prévus ; Terry,,
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un veaudelune des bois, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   Mar 28 Mai 2013 - 11:55

Ses yeux firent le tour du couloir pour apercevoir un groupe de Serpentards non loin d'eux avec Théodore Nott. Il les regardait avec une certaine malveillance qui ne plaisait pas vraiment à la jeune fille. Elle fronça les sourcils et lorsqu'il tourna la tête vers elle, elle ne le lâcha un seul instant. Bien déterminée à ne pas perdre le combat, elle entendit à peine le jeune homme lui parler. Elle s'arracha à sa contemplation bien malgré elle pour reporter son attention sur lui et éviter l'erreur de la dernière fois, . « Je t’attendais. Je… je t’ai dessiné encore une fois. J’crois que tu pourras bientôt en faire une collection avec tous les dessins que j’ai de toi. Si tu veux les voir un jour bien sûr. Ainsi que les photos de toi quand tu es en ballerine. C’était pour le club journalisme ! J’avais fait quelques essais. Ne prends pas peur. » Une fille normale l'aurait très certainement giflé. Ça virait presque à l'obsession. Non, c'était de l'obsession. Seulement, quand on s'appelle Susan Bones et qu'on n'a pas l'habitude, on ne trouve pas ça dérangeant, on ne sait même pas fait la différence. Elle haussa les épaules et sourit comme pour le rassurer. Qu'il ne se fasse pas de soucis, elle n'allait pas se formaliser pour si peu. « On va déjeuner alors ? Tout ça m’a ouvert l’appétit. Pas toi ? » Susan hocha la tête et se redressa du banc, tenant toujours son sac par la lanière posée sur son épaule. Alors qu'ils marchaient tout deux en direction du réfectoire, elle chercha encore Théodore sans le trouver. Ils avaient du bouger. Pinçant les lèvres, elle se demanda ce qu'ils faisaient là. Est-ce qu'ils en voulaient au garçon à côté d'elle ? Agacée de ne pouvoir lui donner de nom dans ses pensées, elle ne put s'empêcher de lui demander pour la seconde fois comment il s'appelait. « Au fait ? Tu vas me dire comment tu t'appelles ? Parce que je connais toujours pas ton nom avec toute cette histoire ! » Et tout en terminant sa phrase, elle poussa les portes battantes du réfectoire. Elle fut assaillie par l'odeur de la nourriture. Son nez se plissa légèrement, ça sentait le gras. Ça puait même. Elle jeta un coup d’œil à sa montre, c'était le jour où elle pouvait manger une salade. Susan redressa la tête, avisant la queue qu'il y avait pour prendre à manger et s'avança entraînant son camarade, le tenant par la manche de sa veste. « Si on ne s'avance pas plus, on ne mangera jamais. » Sortant son téléphone de son sac, elle le tendit au jeune homme. Il la regarda, surpris. « Tiens, rentre ton numéro et ton nom comme ça je ne l'oublierai pas, il est peu un difficile à prononcer. » Par contre son prénom, elle l'avait bien retenu. Elle aimait bien. C'était court, donc pas de possibilité pour les surnoms et facile à retenir. Erza. Erza. Sa curiosité satisfaite, elle attrapa un plateau qu'elle fit glisser sur le rebord en fer et sauta le plat principal pour se diriger vers les salades, elle attrapa celle qui lui paraissait moins calorique. Elle prit un sachet de sel dans la panière puis un verre et alla s'asseoir à la table qu'elle avait repéré pour eux. Susan avisa Megan qui lui lançait un regard déconcertant. Était-elle en colère ? Ou au contraire choquée qu'elle puisse déjeuner avec un garçon ? La blonde lui sourit pour la rassurer avant de lui envoyer un sms. « Ne panique pas, je t'ai dit que je t'expliquerai tout à l'heure. Alors qu'elle reposait son téléphone sur le plateau, Erza venait de s'asseoir. Elle essaya de ne pas trop regarder ce qu'il avait dans son assiette. La bouffe et elle, c'était une longue histoire, ils n'avaient jamais été de bons amis. Elle lui sourit, prenant sa fourchette et son couteau. « Bon appétit! » Mélangeant le peu de sauce qu'il y avait au fond de son assiette, elle regarda Erza entamer son assiette comme s'il n'avait pas mangé depuis plusieurs jours. Susan ne put s'empêcher de rire. Elle ne se moquait pas, elle oubliait, parfois, que les garçons avaient tendance à plus manger que les filles. « Je suis désolée de t'avoir fait attendre, t'aurais du me dire que t'avais autant faim, on aurait trouvé un autre jour pour manger ensemble ! » Au fond, elle s'en voulait un peu de l'avoir fait attendre.

Spoiler:
 



don't judge a book by its cover

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ Inscription : 25/03/2013
☆ Messages : 270
☆ Célébrité : Andrew Garfield.
☆ Me, myself & I : None.
☆ Surnom(s) : Aucun.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : LB.
☆ Crédits : avatar © goldcrest. • signature © tumblr.
☆ Réputation : 14
☆ £ : 534
☆ Âge : 18 yo.
☆ Études : 12th ; STAPS et MPI.
☆ Côté coeur : Aussi vide que le néant.
☆ Profil rp : J'vais au feeling.
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un geek misanthrope, qui essaya de se sociabiliser en papotant avec des gens... en vain.
MessageSujet: Re: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   Lun 3 Juin 2013 - 8:16

Alors qu’ils avaient pris le chemin pour aller manger à la cantine, Erza, voyant la longue queue qui les attendait, sentit que la blonde s’agrippa à sa veste pour avancer plus vite. « Si on n’avance pas plus, on ne mangera jamais. » Le jeune homme sourit, amusé. Elle n’avait pas totalement tort et son ventre commençait déjà à crier famine. Depuis combien de temps lui, n’avait-il pas mangé ? Deux jours ? Trois ? « Tiens, rentre ton numéro et ton nom comme ça je ne l’oublierai pas, il est un peu difficile à prononcer. » Ça pour l’être, il l’était. Il vit la dite Susan sortir son téléphone et le lui tendre. Il la regarda, d’abord surpris, puis s’empressa de rentrer son numéro en baissant la tête. « Voilà. Si t’as besoin de quoi que ce soit, n’hésite pas. Je dors rarement la nuit alors… autant que je m’occupe en venant à l’aide d’une jeune fille en détresse, tu ne penses pas ? » Il se mit à rire et prit son plateau repas qu’il remplissait en abondance avec tout ce qui lui tombait sous la main. Il avait faim, trop faim. Et ça n’était pas en faisant l’ermite tout le temps dans sa chambre que les choses allaient s’arranger. Mais la solitude le sciait tellement à merveille. Et Susan était tout son contraire. Populaire, avenante, souriante. Comment avait-il donc pu se retrouver dans une situation pareille ?

« Bon appétit ! » Une fois qu’ils furent assis et prêt à manger, Erza se jeta littéralement sur son assiette, affamé. Il hocha la tête pour lui répondre à l’affirmative, bien trop pressé de dévorer son plat. « Je suis désolée de t’avoir fait attendre, t’aurais du me dire que t’avais autant faim, on aurait trouvé un autre jour pour manger ensemble ! » À dire vrai, même s’il voyait bien la gêne sur son visage, elle n’était en rien responsable. Il se privait de manger en ne voyant pas le temps passer lors de ses nuits et jours d’insomnies. Cependant, il remarqua que la jeune fille mangeait très peu, voir presque pas, à part une vulgaire salade et une cuillère à soupe de sauce. « Je suis un mangeur chronique. Je peux passer des jours sans manger le moindre aliment mais… une fois cette période de jeûne passée, je mange pour quatre. Ou tout un régiment ! » Il se mit à rire, nerveusement avant de prendre son verre rempli de soda. Il se savait un peu rustre pour le coup, mais c’était un garçon, qu’y pouvait-il au fond ? « Je remarque en revanche – depuis un moment cela étant – que tu ne manges pas des masses pour ta part. Tu as réellement peur de prendre du poids ? » Il se rendit soudainement compte de l’indiscrétion de sa question. Un peu trop direct. Un peu trop rapide. Il savait qu’elle ne lui dirait rien de toute évidence et c’est ce qui faisait le charme mystérieux de miss Bones après tout. « Excuse-moi… Je suis désolé. Je sais que c’est un sujet délicat pour toi et… je m’en excuse. Je manque vraiment de tact moi… marmona-t-il pour lui-même avant de reprendre, mais, tu accepterais qu’on se voit en dehors d’ici ? Pour un restau ? Tu sais, en tout bien tout honneur ! Je te promets qu’il n’y aura pas de gras ou de graisse. Que des choses saines. » Il la vit le regarder interloquer, comme si pour un garçon, cela était quasi impossible. Ce qui n'était pas totalement faux en soi lorsqu'on voyait les meutes de Poudlard. « Je ne mange pas que de la malbouffe malgré ce que tu sembles croire. Je sais apprécier un repas très sain quand il se présente. » Qu’il disait, en toute humilité.


❝ don't look ahead, there's a stormy weather. another roadblock in our way. but if we go, we go together. our hands are tied here if we stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warning : serial killeuse
au taquet la meuf !
avatar
☆ Inscription : 05/03/2013
☆ Messages : 697
☆ Célébrité : Ginta Lapina
☆ Surnom(s) : Sue ; Susy (par ses amis)
Ania (par sa mère)
La Machine (par des gens)
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : Sonata.
☆ Crédits : aurélie
☆ Réputation : 18
☆ £ : 223
☆ Âge : dix-huit ans.
☆ Études : 12th grade & danse classique
☆ Côté coeur : nothing.
☆ Profil rp : les deux ! Ça marche selon l'inspiration du moment.

en cours ; l'event,, Tori,, Erza,, Draco.
prévus ; Terry,,
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un veaudelune des bois, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   Sam 8 Juin 2013 - 18:24

Erza mangeait avec plaisir. Susan avait l'impression que le garçon timide et craintif s'effaçait devant une assiette bien remplie pour devenir quelqu'un de puissant, quelqu'un de pétillant même. Il lui manquait ça : du pétillant. Il semblait renfermé sur lui, peut-être un peu trop même. « Je suis un mangeur chronique. Je peux passer des jours sans manger le moindre aliment mais… une fois cette période de jeûne passée, je mange pour quatre. Ou tout un régiment ! » Susan fronça le nez essayant d'imaginer la taille de l'estomac du garçon. Ça ne devait pas être beau à voir. Elle piqua sa fourchette dans une tomate cerise qu'elle enfourna rapidement dans sa bouche. Ce qu'il avait dans son assiette, elle n'en avait jamais goûté auparavant. Elle savait ce que c'était pour voir Megan en manger souvent, mais elle n'avait jamais osé en prendre pour se faire son propre avis. Tout le monde disait que c'était bon. Pour Susan, ça transpirait le gras rien qu'en regardant. Et puis, elle devait suivre son régime à la lettre sinon elle pouvait être sûre de se faire engueuler par sa mère si jamais elle prenait un gramme. Les jours où elle n'avait pas droit de toucher à la nourriture, elle se trimbalait avec une bouteille d'eau et elle buvait dès qu'elle commençait à avoir faim. « Je remarque en revanche – depuis un moment cela étant – que tu ne manges pas des masses pour ta part. Tu as réellement peur de prendre du poids ? » Susan haussa les épaules, plongeant sa fourchette dans un morceau de thon avec du maïs. « C'est pas réellement de la peur, c'est juste que je suis un régime. Pour être ballerine, faut faire attention à tout. » Elle désigna l'assiette d'Erza du menton. « Si je mange une assiette de ça, je n'ai plus le droit de manger pendant une semaine voire plus. Il faut le temps au corps de digérer et liquider les graisses. » Par la suite, elle s'attaqua à une feuille de salade verte. « Enfin, j'sais que c'est un peu compliqué à comprendre tout ça, mais moi, j'ai l'habitude donc je fais plus forcément attention maintenant. » Pourtant, combien de fois avait-elle rêvé de mordre dans un hamburger et de manger quelques frites ? Toutes ces choses à l'odeur de gras qu'elle devait faire presque semblant de détester, tout ça pour faire plaisir à son tyran de mère. « Excuse-moi… Je suis désolé. Je sais que c’est un sujet délicat pour toi et… je m’en excuse. Je manque vraiment de tact moi… Susan éluda sa remarque d'un mouvement de la main, mais, tu accepterais qu’on se voit en dehors d’ici ? Pour un restau ? Tu sais, en tout bien tout honneur ! Je te promets qu’il n’y aura pas de gras ou de graisse. Que des choses saines. » Surprise, elle cligna plusieurs fois des yeux tout en dévisageant le jeune homme. Elle ne put s'empêcher de sourire tout en mâchonnant sa salade. C'était drôle de le voir changer d'expression du visage comme cela. L'instant d'avant, il était enjoué, puis penaud de penser qu'il pouvait la vexer pour si peu, puis de nouveau enjoué. Erza avait toute une palette d'émotions qui enchantait la Poufsouffle. « Je ne mange pas que de la malbouffe malgré ce que tu sembles croire. Je sais apprécier un repas très sain quand il se présente. » Cette fois-ci, la façon dont il avait dit cette phrase fit rire Susan. Il avait ce petit côté fier qu'elle trouvait vraiment adorable. « Bah écoute, pourquoi pas, hein ? C'est toujours sympa de sortir de Poudlard pour aller prendre l'air en ville. Ça ne peut pas faire de mal à grand monde. » Et sûrement pas à elle. Elle avait pris l'habitude de sortir un peu de l'école, ne serait-ce que pour aller chez Eldrid ou chez Megan vu qu'elles habitaient toutes les deux en dehors de l'école.



don't judge a book by its cover

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ Inscription : 18/03/2013
☆ Messages : 71
☆ Célébrité : cesar casier.
☆ Me, myself & I : why nott ?
☆ Surnom(s) : Clyde pour tout le bahut, Casper pour une poignée de personnes.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : nahdine.
☆ Crédits : jacage.
☆ Réputation : 3
☆ £ : 0
☆ Âge : dix-huit piges.
☆ Études : 12th grade (MPI) + Anonymous + clubs de boxe et de photo.
☆ To do list :
Spoiler:
 


☆ Call me maybe : il était une fois un veaudelune des bois, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   Dim 9 Juin 2013 - 20:33

Sa volonté de capturer les bribes de vie des élèves le quitte au fur et à mesure que son regard traversait le hall, dévisageant un groupe particulier qui le fait tiquer ostensiblement. Groupe de Serpentards, foutrement prétentieux et arrogants – bordel, comme Clyde les déteste. Pas parce qu’ils lui ont fait quelque chose personnellement mais c’est plutôt physique, sans réelle explication, qui le fait détester des individus sans raison. Il décida de remettre son appareil photo dans son sac, préférant s’occuper de cet exercice plus tard, il s’avança plutôt vers le groupe dont les rires gras l’agaçaient de plus en plus à chaque pas qui le rapprochait d’eux. « Capper ! Ça te dit, un sondage ? » lui demanda un garçon qui lui disait vaguement quelque chose… qu’il n’avait pourtant pas vu dans sa classe. Sans doute parce qu’il n’était pas dans sa classe. « Et tu es… ? » Un sourcil arqué, Clyde fouilla dans sa mémoire le nom de l’énergumène… « Théodore Nott. » …Évidemment. L’individu qui exaspérait le plus Clyde. Mais il ne l’envoya pas bouler, il lui posa une nouvelle question, réfrénant son envie de l’encastrer dans le mur : « Ton sondage, c’est sur quoi ? » Sa question eut l’air de plaire à Nott qui souriait jusqu’aux oreilles même si la lueur dantesque dans son regard était en parfaite contradiction avec le sourire. « Un sondage sur la mort d’Erza Oakenshield. On était en train de débattre sur les différentes façons qu’on aimerait le voir mort, on en a vingt-trois là, t’aurais pas une idée ? » Clyde ne sut pas ce qui le fit rire sur le moment, l’imbécile heureux qui se croyait malin en envisageant la mort d’un autre humain ou la liste que Nott lui montrait ; sauf que son rire était plus un rire sarcastique, il était loin de cautionner l’humour de Nott et ses copains. Clyde n’est pas forcément un élève qui se préoccupe des autres mais ça le met toujours en rogne qu’on s’en prenne aux gens qu’il tolère, même un minimum. Aussitôt qu’il termina de rire, il leva son index et indiqua à Nott de s’approcher de lui, « Approche », dit-il en remarquant l’air sceptique sur le visage de son vis-à-vis. « Si t’as besoin de moi, c’est toi qui approches. » Clyde acquiesça, la remarque était pertinente. Il s’approcha, donnant à Nott le soin de se réjouir d’avoir obtenu ce qu’il voulait, mais Nott n’avait sans doute pas calculé que Clyde s’approcherait de cette manière : en abattant son poing sur son visage. Il l’empoigna par le col de sa chemise, le secouant, un peu surpris que les acolytes du brun préféraient ne rien faire pour l’aider. Mais Clyde ne le laissa pas filer, il ajouta un autre coup de poing pour équilibrer les deux coquards que Nott aurait demain matin. « Recommence et je me chargerai pour que tu subisses le point n°17 de ta foutue liste. » En remettant ses vêtements en place, déliant ses doigts un peu engourdis à cause des coups, et il prit les feuilles qui jonchaient le sol pour se diriger vers le réfectoire. Il chercha d’abord une chevelure noire et longue, celle de Bee, qu’il ne trouva nulle part, alors il chercha une touffe de cheveux noirs même s’il doutait fortement de trouver Erza dans la cantine. Et non seulement il trouva Erza mais le jeune homme n’était pas seul, il était avec Susan. Sa Susan. Sa possessivité le fit grincer des dents, sur le moment, il a une fâcheuse tendance à surprotéger – à étouffer aussi – Susan, comme il le fait avec Bonnie. Mais c’est plus fort que lui… surtout quand il a une once de considération pour quelqu’un. En temps normal, il aurait également cogné le garçon à côté de la blonde mais… ce n’était pas n’importe qui, c’était Erza, son patron comme il aimait l’appeler. Pour Clyde, ce type n’est réellement pas mauvais, un peu étrange et agaçant mais ce n’est qu’un gamin qui ne mérite pas d’être un martyr. Sa possessivité maladive, il l’enferma dans une boîte pour cette journée et s’approcha de leur table, interrompant leur discussion… sur la nourriture ? « Salut les tourtereaux. Tiens, Patron, j’ai trouvé ça dans les mains de Nott, je me suis dit que ça te plairait de brûler cette merde toi-même. » Il posa les feuilles raturées sur la table. Son regard se tourna vers la blonde, Clyde ne put s’empêcher de lui faire un sourire. « Eh Sue, tu es ravissante dans cette tenue. » Un clin d’œil peu subtil pour Erza et il enchaîna, avant de partir. « Devine qui aura deux coquards demain matin… Bon, j’y vais, faut que j’aille retrouver ma moitié. Bon app’ vous deux. » Et il repartit chercher Bonnie qu’il n’avait pas vu de la journée. Journée merdique. Même si ça avait été chouette de cogner sur Nott.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ Inscription : 25/03/2013
☆ Messages : 270
☆ Célébrité : Andrew Garfield.
☆ Me, myself & I : None.
☆ Surnom(s) : Aucun.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : LB.
☆ Crédits : avatar © goldcrest. • signature © tumblr.
☆ Réputation : 14
☆ £ : 534
☆ Âge : 18 yo.
☆ Études : 12th ; STAPS et MPI.
☆ Côté coeur : Aussi vide que le néant.
☆ Profil rp : J'vais au feeling.
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un geek misanthrope, qui essaya de se sociabiliser en papotant avec des gens... en vain.
MessageSujet: Re: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   Mer 12 Juin 2013 - 9:15

Même s’il le savait, il ne les aurait jamais crus capable d’être si démonstratif dans leur débilité profonde. Bien qu’il se sentait observer, Erza vit au coin de l’œil que Nott et sa petite bande à l’entrée du réfectoire s’amusaient sûrement à faire les paris sur sa – future – mort prématurée. Le hasard, bien que farceur, l’avait poussé sur le chemin du destin, qui lui ferait le reste. De toute évidence, Susan était un cadeau empoisonné qu’il ne méritait décidément pas. Et le goût amer de cette bouchée de pâtes le lui confirma. « Salut les tourtereaux. Tiens, Patron, j’ai trouvé ça dans les mains de Nott, je me suis dit que ça te plairait de brûler cette merde toi-même. » Erza regarda abasourdi le papier entre ses mains que venait de lui donner Clyde. Nott ne manquait pas de culot et encore moins de bassesse pour le faire derrière son dos. Alors c’était ça ? Tout ça parce qu’il parlait pour la première fois à Susan, il avait le droit d’être traité comme une cible à abattre. Soit. « Eh Sue, tu es ravissante dans cette tenue. » Il ne broncha pas, écarquillant simplement les yeux devant la scène qui se passait devant lui. Lui avait été cash avec elle, sans doute pour qu’elle comprenne mieux ce qu’il s’obstinait à cacher à tout le monde, y compris la principale concernée. Mais était-ce réellement une bonne idée au fond de mentir ? Et surtout de se voiler la face comme il le faisait. « Devine qui aura deux coquards demain matin… Bon, j’y vais, faut que j’aille retrouver ma moitié. Bon app’ vous deux. » Et en plus, il l’avait frappé… FRAPPÉ. Clyde et son impulsivité légendaire. Pourquoi passait désormais Erza ? Une femmelette ? Une tafiole ? Ouais sûrement.

Avec tout ça, il n’avait pas entendu Susan lui dire qu’elle était d’accord pour un repas en dehors de Poudlard. Mais soudainement, cette envie lui sembla bien désuète en voyant ce que Nott était capable de faire pour elle. Un poids immense se creusa dans sa poitrine, mal à l’aise. Devrait-il lui dire ? Ou bien se taire ? Même si lui mentir était la dernière chose qu’il souhaitait lui infliger. « Écoute Susan… Je sais très bien que plus tard, tu vas te marier avec Malfoy. Que cela soit par amour ou pas, cela te regarde. Je ne cherche pas à te blâmer pour ce que tu aurais pu faire ou ne pas faire, tu dois avoir tes raisons. Et… Et je sais que je ne fais absolument pas le poids face aux traditions tout ça. » Il marqua un temps d’arrêt, plus tout à fait sûr de ce qu’il comptait lui dire. L’indécision lui tiraillait le cœur, nouant son estomac et une boule de bile affreusement acide menaçait de sortir de sa bouche, coincée dans sa gorge. « Tu m’as toujours fasciné, tu en fascines d’autres d’ailleurs. Il est évident que je ne dois pas être le seul à qui tu plais… Aherm. Ce que je veux dire c’est que je suis incapable de te mentir… Ou de devoir le faire. Cela me rendrait malade. Mais nous avons chacun nos petits secrets. Je crois qu’il vaut mieux que l’on garde les nôtres avant que cela n’aille plus loin. » Il aurait voulu s’excuser, lui dire combien il l’aimait peut-être. Mais ce sentiment, aussi étranger soit-il ne se définissait pas. Il se vivait. Intensément. Et à l’instant, Erza voulait s’enfoncer six pieds sous terre et se maudire jusqu’à la cinquante unième génération des Oakenshield. Au lieu de cela, il se leva, prit ses affaires et l’embrassa sur le front avant de prendre son plateau. « J’espère qu’il te rendra aussi heureuse que je ne pourrais le faire. Et qu’il saura profiter de la magnifique fille que tu es Susan Bones. » Il se mordillait au sang l’intérieur de sa joue, s’abhorrant de l’avoir abandonné. Après tout, les jolies filles ne finissent jamais avec les mauvais garçons. C’est toujours les princes charmants aux cheveux blonds qui gagnent à la fin des contes de fées. C’est si bien connu.


❝ don't look ahead, there's a stormy weather. another roadblock in our way. but if we go, we go together. our hands are tied here if we stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warning : serial killeuse
au taquet la meuf !
avatar
☆ Inscription : 05/03/2013
☆ Messages : 697
☆ Célébrité : Ginta Lapina
☆ Surnom(s) : Sue ; Susy (par ses amis)
Ania (par sa mère)
La Machine (par des gens)
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : Sonata.
☆ Crédits : aurélie
☆ Réputation : 18
☆ £ : 223
☆ Âge : dix-huit ans.
☆ Études : 12th grade & danse classique
☆ Côté coeur : nothing.
☆ Profil rp : les deux ! Ça marche selon l'inspiration du moment.

en cours ; l'event,, Tori,, Erza,, Draco.
prévus ; Terry,,
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un veaudelune des bois, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   Lun 17 Juin 2013 - 6:08

En attendant la réponse d'Erza, elle continua de manger sa salade qui avait un goût un peu meilleur soudain. Ce n'était plus fade, ça explosait dans la bouche. Est-ce que c'était grâce à sa nouvelle connaissance ? Elle n'en savait rien, mais une chose était sûre, c'était agréable de manger avec lui. Elle manqua de sursauter en entendant la voix de Clyde. Salut les tourtereaux. Tiens, Patron, j’ai trouvé ça dans les mains de Nott, je me suis dit que ça te plairait de brûler cette merde toi-même. Suivant du regard les feuilles tomber sur la table, Susan fronça les sourcils. Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? « Eh Sue, tu es ravissante dans cette tenue. » La blonde redressa vivement la tête, croisant rapidement le regard de Clyde. Elle lui sourit presque timidement. « Devine qui aura deux coquards demain matin… Bon, j’y vais, faut que j’aille retrouver ma moitié. Bon app’ vous deux. » Elle le vit disparaître, elle reporta son attention sur Erza. « Qu'est-ce que c'est d'après toi ? » Elle vit le visage du jeune homme changer littéralement d'expression. Si auparavant, la joie transparaissait ce n'était plus le cas à présent. Susan perdit son sourire et sa conviction en un clin d’œil. « Écoute Susan… Je sais très bien que plus tard, tu vas te marier avec Malfoy. Que cela soit par amour ou pas, cela te regarde. Je ne cherche pas à te blâmer pour ce que tu aurais pu faire ou ne pas faire, tu dois avoir tes raisons. Et… Et je sais que je ne fais absolument pas le poids face aux traditions tout ça. » Elle sentit son cœur se figer dans sa poitrine. Le souvenir du plan de sa mère lui faisait mal. Et puis surtout, songer à Malfoy lui donnait envie de taper dans quelque chose. Elle ne l'appréciait pas et elle ne voulait pas l'apprécier. Tout ça, c'était la faute de sa mère. Elle savait que dès qu'elle pourrait, elle se libérerait de son influence. Plus d'ordre, plus de danse jusqu'à pas d'heures, plus de plan foireux sur son avenir. Elle devait se défaire de tout ça pour enfin vivre la vie qu'elle n'avait jamais vécu. Ses yeux accrochèrent ceux d'Erza. Si elle savait passer des émotions via son regard probablement que le jeune homme aurait pu lire de la tristesse mélangée à de la colère et de la déception. Elle n'était pas la future femme de Malfoy et elle ne supportait pas qu'on la voie ainsi. « Tu m’as toujours fasciné, tu en fascines d’autres d’ailleurs. Il est évident que je ne dois pas être le seul à qui tu plais… Aherm. Ce que je veux dire c’est que je suis incapable de te mentir… Ou de devoir le faire. Cela me rendrait malade. Mais nous avons chacun nos petits secrets. Je crois qu’il vaut mieux que l’on garde les nôtres avant que cela n’aille plus loin. » Susan secoua la tête, un sourire amer sur les lèvres. Son cœur se faisait de plus en plus lourd dans sa poitrine. Elle avait juste envie de lui hurler dessus et de lui dire de se la fermer. Sa vie avait toujours été contrôlée. De A à Z. Tout avait été choisi par avance et savoir qu'encore une fois sa mère gagnait la rendait malade. Incapable de bouger, elle vit Erza se lever et se pencher pour l'embrasser sur le front. Douloureusement, elle ferma les yeux se sentant étouffer. « J’espère qu’il te rendra aussi heureuse que je ne pourrais le faire. Et qu’il saura profiter de la magnifique fille que tu es Susan Bones. »

Elle ouvrit ses yeux de nouveau pour s'apercevoir qu'il était parti. Elle se retrouvait comme une imbécile à la table cherchant du regard la tignasse brune qui l'avait abandonnée. Susan s'aperçut bien vite qu'il avait oublié de prendre les feuilles que Clyde avait lancé quelques instants plutôt. Elle les prit et lorsqu'elle en comprit le sens, elle sentit son sang se mettre à bouillir dans ses veines. Une vague indescriptible commença à la submerger. Généralement, ce genre de chose ne lui arrivait jamais. Comment Megan appelait ça, déjà ? De la colère ? Ouais probablement. Susan ressentait quelque chose pour la première et c'était de la colère. Des yeux, elle chercha Nott et sa bande. Ils étaient quelques mètres plus loin. Les sourcils froncés, elle se leva, son sac à son bras et son plateau dans une main. Arrivée au niveau de leur table, elle les observa rire comme des abrutis. Elle leur sourit. « Salut. » Fixant Théodore, elle posa violemment son plateau sur leur table avant de lancer un regard noir au Serpentard. « Je crois que ça t'appartient ça. » Fit-elle en balançant les feuilles au visage du jeune garçon. Ses amis se mirent à glousser. « Je te préviens, Nott, tu laisses Erza tranquille ainsi que toutes les personnes de cette école parce que je te promets que les coups de Clyde ne seront rien face à ce que je te réserve. » En voyant le sourire ironique s'étirer sur ses lèvres, elle eut envie de lui faire goûter le bord de la table. « Tu trouves ça drôle, peut-être ? » Rétorqua-t-elle en haussant les sourcils. « À l'avenir, mêle-toi de ton cul. » Et sans comprendre pourquoi ou comment, elle lui envoya son poing dans la figure. Sans se rendre compte du silence qui avait envahi le réfectoire, elle sortit en massant sa main devenue douloureuse. Pour la première fois, elle avait ressenti quelque chose et pour la première fois, elle s'en était prise à quelqu'un physiquement. Tout ça, c'était un peu grâce à Erza Oakenshield.

Spoiler:
 



don't judge a book by its cover

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA   

Revenir en haut Aller en bas
 

« i was looking for a breath of life. » ◮ SUSAN&ERZA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ALIX ∞ i was looking for a breath of life
» Breath Lynas
» Take a breath, take it deep (05/07 à 22h34)
» « i'll take your last breath and carry you home. » — pandore nyx epheridge's links.
» Are you a dementor? ‘Cause you take my breath away. [01/10/97]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
…behind the veil ❞ :: ☆ 4, 3, 2, 1 Fun :: We'll try to exorcise this place-