Partagez | .
 

 oh shine tonight, set the world on fire. (FREYA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
☆ Inscription : 09/03/2013
☆ Messages : 102
☆ Célébrité : RITAifeelyourORA
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : mermaid motel ou Speed
☆ Crédits : sugar slaughter + .liloo_59
☆ Réputation : 2
☆ Âge : 16 ans
☆ Études : 11th, option musique et arts & spectacle, club de la chorale et de ballet.
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois la meuf la plus swagg de l'univers que tu kifferais mettre dans ton lit, qui se cherchait une bande de potos pour faire la fête toute la nuit !
MessageSujet: oh shine tonight, set the world on fire. (FREYA)   Sam 16 Mar 2013 - 20:33




Vixy ne comprend plus vraiment ce qu'il se passe, tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle est bien, putain de bien même. Un peu trop alcoolisée sans aucun doute, mais elle kiffe. Elle lève les mains en l'air, au rythme de la musique, et danse. La musique et la danse, les meilleures choses dans sa vie. Elle ne s'arrête pas, elle est bien. Ca fait un petit bout de temps maintenant qu'elle n'est pas sortie en douce faire la fête, faire le mur. Et en plus de ça, seule. Un exploit presque pour la Poufsouffle. One glass of champagne for me. Vixy sautille un peu sur place, et elle danse avec un mec, elle le laisse s'approcher, près s'il veut, elle, elle s'en bat la race. Depuis un petit moment déjà, ça la fait presque flipper, mais quand elle voit les mecs s'approcher d'elle, c'est plus la fête dans son slip. Peut-être bien que tous les mecs sont devenus nazes et qu'ils ont perdus leur charme ? C'est bien dommage pour eux, tiens. Et lorsqu'il pose sa main sur ses hanches, elle sourit et s'éloigne, elle fend la foule et elle disparaît.
Elle ne sait pas vraiment où elle va, elle laisse ses pas la porter, et elle arrive jusqu'à l'extérieur. Un bol d'air frais, ça fait pas de mal tiens. Et pourtant, Vixy tient à peine debout, elle a peut-être un peu trop forcé sur le côté party, mais il manque l'autre partie, celle des bêtises. C'est bien la première fois qu'elle ne se retrouve pas à faire n'importe quoi, du style se barrer au poney club en sous-vêtements pour faire de l'aqua-poney. L'albanaise attrape son téléphone dans sa poche et observe l'écran, il lui faut bien quelques minutes avant de se rendre compte qu'il est quand même déjà une heure trente du matin, et que si elle voulait rentrer sans se faire choper, elle ferait bien de se dépêcher. C'est pas que les caméras de surveillance se déclenche à deux heures, mais c'est ça. Vixy se dirige vers un buisson, titubante un peu et commence à fouiller dedans, et hop, elle en ressort son skate. « Bien joué meuf, même bourré t'sais où tu ranges ton board. » Et la voilà partie.

C'est un peu laborieux, parce que Vixy bourrée conduit beaucoup moins bien son skate que lorsqu'elle est sobre, et puis c'est pas une pro comme Noelia. Et pourtant, tout le long du chemin elle ne peut s'empêcher de chanter, en levant les bras et en faisant un peu des conneries. So put your arms around me, baby, we're tearing up the town, 'cause that's just how we do. Elle dérape et se casse la gueule, elle s’égratigne le genoux gauche et elle pousse un juron. Merde. Mais Vixy serre les dents et hop, elle est repartie, de toute manière elle a rien sentie, c'est juste qu'elle voit déjà du sang couler, ça lui plaît moins ça. Moins dix, et la voilà entrain d'escalader la grille, elle a déjà jeté son skate de l'autre côté, il reste plus qu'à se jeter elle. Et hop. Vixy se jette, mais genre elle essaye de se la jouer cat's eyes et retomber sur ses pattes, mais à la place, elle atterrit sur le dos. Putain, ça fait mal ça aussi ! Décidément.
La Poufsouffle prend la direction de l'intérieur et ensuite des différents pavillons, mais au lieu de se diriger vers celui des Barkwith, elle dévie vers le pavillon Lasornette. Alors qu'elle sifflote, toujours sur son skate, elle sort un joint déjà roulé de sa poche, un peu écrasé et froissé, et elle le glisse entre ses lèvres. Elle l'allume en continuant de chantonner, et elle se demande encore pourquoi elle a choisit ce chemin. Enfin, normalement elle se serait échouée dans le lit de sa Gryffondor préférée, mais à la place elle avait opté pour l'autre side, pour Freya. Etrange les envies des gens bourrés, n'empêche.

Va savoir pourquoi, Vixy est quasi-certaine qu'à deux heures du matin, la Serdaigle ne dort pas. Quelque chose lui dit qu'elle sera certainement entrain de dessiner comme elle le fait si bien, ou entrain de se prendre la tête sur ses devoirs de langues. Vixy peut lui donner un cours de langue si elle veut aussi. Merde. Vixy arrête son skate d'un coup parce que, de un, elle a eu une pensée super débile, et de deux, elle est arrivée devant la chambre de Freya. Bon. Mission ''je-me-tais-je-réveille-pas-tout-le-dortoir'' on. La Poufsouffle ouvre doucement la porte et fait glisser son skate sur le côté, avant d'entrer sur la pointe des pieds, son joint toujours fiché entre les lèvres. Elle inspire lentement la fumée en refermant la porte et se tourne vers la chambre. Elle a tellement été silencieuse que l'aînée Swann ne s'est pas retournée de sa table. Peut-être qu'elle dort sur ses dessins ?
Vixy s'approche toujours sur la pointe des pieds, elle sait que l'odeur de joint la trahit déjà, et elle glisse doucement ses bras autour des épaules de Freya, se collant dans son dos. « Salut bonnasse, j'savais bien que tu dormirais pas. » qu'elle lui murmure à l'oreille avant de déposer un baiser juste en-dessous et de finalement se laisser tomber sur une chaise à ses côtés. Ouais, c'est comme si Vixy s'était trompé de dortoir et que c'était tout à fait normal. Peut-être, qui sait ? Elle s'étire sur sa chaise et se gratte le ventre avant de tendre le joint à la demoiselle. « Un p'tit remontant ? » Et elle chantonne, attendant que Freya prenne le joint et la voilà déjà entrain de se redresser et de tapoter un rythme sur sa cuisse. « Meuf, j'suis épave j'crois ienb, si tu savais, c'était mortel la musique ce soir. J'ai trop kiffé, j'aurais trop voulu rester plus longtemps et... putain, Frey' tu dors toujours dans ce genre de tenue ? » Bien, Vixy commence à planer maintenant.



hit 'em all, switch it up, put it on, zip it up. let my perfume, soak into your sweater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ Inscription : 17/02/2013
☆ Messages : 53
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : bluejoy
☆ Réputation : 0
☆ Âge : 18 ans
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un veaudelune des bois, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: oh shine tonight, set the world on fire. (FREYA)   Mer 20 Mar 2013 - 17:43

chambre Freya ◈ Vixy & Freya
WE'RE HIGH WE'RE CRAZY, WE DARE
BECAUSE WE SIMPLY DON'T CARE






J
e me trouvais dans une ruelle assez étroite, je venais de finir mes répétitions pour le cheerleading. J'étais encore en uniforme, mais il fallait que je me dirige vite vers cet endroit pour un petit deal. Pour ne pas me faire repérer, j'ai vite porté un blouson sport assez large pour cacher ma tenue de cheerleader. Je portais aussi une casquette noire et des baskets, attendant patiemment mon client. Je checkais vite fait mon téléphone. Je convenais ensuite que s'il tardait encore d'une minute j'allais tout simplement me casser de cet endroit. Une jeune fille toute timide et maigrichonne me tapota le dos, j'eus peur un instant, mais je le cachais bien sûr, paraissant la plus cool possible. Je demandais à la gamine d'être plus relax, sûrement la première fois qu'elle allait commencer à consommer ces substances. On s'était déjà mis d'accord pour la quantité que j'allais lui vendre. 200 grammes de cocaïne, c'était pas rien. J’espérais qu'elle n'en prenne pas toute seule, à vraie dire je m'en fichais complètement. La transaction devait juste rapidement se terminer pour que je puisse déguerpir et rentrer chez moi en paix. « Tu prends ce p*tain de sachet et tu t'bouges le cul au lieu de me fixer comme ça. » J'avais changé mon attitude envers elle dès que j'ai mis son argent dans ma poche. Je quittais les lieux très rapidement, me dirigeant vers les vestiaires et les douches. Pour me laver et me changer. Je ne faisais ce genre d'activité que pour le fun, pour me rassurer et me dire que je n'étais pas cette fille super sage et presque irréprochable comme je voulais bien le faire croire aux gens qui m'entouraient. Personne ne connaissant vraiment ma vraie personnalité, et je ne pouvais que m'en réjouir. Peut-être ne savais-je pas moi-même qui j'étais. Oh mais oops. Je suis hm, quel mot pourrait le mieux définir mon caractère? Garce je crois, car sous mes airs de fille gentille, serviable se cachait une vraie peste oui. Je pouvais même me faire peur des fois. J'avais donc besoin d'exercer un métier dangereux, sachant que je n'avais absolument pas besoin d'argent, au contraire. Dès que j'avais fini de me laver et de me changer, je rentrais ensuite tranquillement dans ma chambre pour étudier et préparer mes cours de demain. J'étais exténuée, mais comme j'allais peut-être avoir une interro surprise fallait que je grouille pour pouvoir réviser un peu avant de dormir. Ou alors, j'allais encore draguer un peu l'intello de ma classe pour pouvoir tricher et voir ses réponses au cas où.

Dès que je mis les pieds dans ma chambre, je fis quelques pas vers mon lit pour m'y étaler. En essayant de m'endormir, j'eus plein d'idées, des croquis dans ma tête qu'il fallait absolument que je concrétise dans un bout de papier. Je me levais alors aussitôt pour commencer à dessiner. J'étais inspirée, et cela avait duré pendant plus d'un quart d'heure, quand la porte de ma chambre s'ouvrit soudainement. Je ne voulais pas vraiment me retourner même si je n'avais aucune idée de qui ça pouvait être. J'étais bien trop concentrée sur mes croquis. Je sentis tout à coup un bras entourer mes épaules. « Salut bonnasse, j'savais bien que tu dormirais pas. » Vixy. Elle avait une voix plutôt unique, je pouvais facilement la reconnaître et puis l'odeur du joint la trahissait aussi. Je souriais instantanément face à son bisou. Elle s'installa ensuite super confortablement sur la chaise à côté, me tendant par la même occasion son joint presque fini. « Un p'tit remontant ? » Je la regardais un instant, avant de le prendre, j'en fumais juste un peu. J’étais tout de suite beaucoup plus relax. « Meuf, j'suis épave j'crois ienb, si tu savais, c'était mortel la musique ce soir. J'ai trop kiffé, j'aurais trop voulu rester plus longtemps et... putain, Frey' tu dors toujours dans ce genre de tenue ? » Vixy était donc bourrée. En même temps vu l'heure à laquelle elle venait d'arriver, fallait pas s'attendre à autre chose. « Toujours. Un beau string léopard et un soutien-gorge transparent. Ma tenue normale pour dormir quoi. Et j'cois que ton joint là il craint un peu, mal fait quoi! J'vais t'en rouler un nouveau. » J'ouvris rapidement le tiroir qui se trouvait à côté pour nous préparer deux bons joints. Je lui en tendis un, pour le lui allumer ensuite grâce à mon briquet. Je fumais donc tranquillement tout en la regardant l'air amusé. « Sinon tu vois pas des Noelias là dans ma chambre? Des Noelias toutes nues? »


Life is a bitch, deal with it

Everything is made up of illusions. It's so much easier to fool people with a smile than to tell them they're ugly truth, those who are successful are those who are able to fake everything. © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

oh shine tonight, set the world on fire. (FREYA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SATINE&JOEY - Let's set the world in fire
» Anniversaire du forum ▬ Do you remember when you were young and you wanted to set the world on fire
» World on fire with a smoking sun Stops everything and everyone Brace yourself for all will pay Help is on the way (Uc)
» Noah || let's set the world on fire {Terminée]
» Léandre || We are young, so let's set the world on fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
…behind the veil ❞ :: Pavillon Lasornette-