Partagez | .
 

 Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Dim 3 Mar 2013 - 8:25

    C'est fou, comme des idées peuvent me prendre parfois. Je suis dans ma chambre, et puis pof ! j'ai envie de bouffer mexicain. Le truc, c'est que je vais pas traîner dans les rues d'Edingbourgh alone. Ni une ni deux, j'envoie un texto à Justin, histoire qu'on y aille tous les deux. Pas de doute, si je dois aller quelque part, c'est forcément avec lui ! Mon portable vibre et je me précipite quasiment dessus pour voir la réponse de mon poto. Affirmatif, il vient. Je me dépêche de me fringuer, ce qui se révèle être assez difficile, vu que je n'ai pas fait de lessive depuis ... je ne m'en souviens même plus ! Je lui envoie un nouveau message pour lui dire quand j'arriverais à Poudlard. Parce que voilà, moi je suis externe, j'ai une voiture et j'habite à Edingbourgh. Ça fait de moi le plus chanceux des deux, je pense. Lui, il est interne. Pas de chance. Il doit faire le mur à chaque fois qu'on veut sortir, et ça me fait toujours rire. Le nombre de fois où je suis allé le chercher à la sortie du parc de Poudlard, et qu'il était en mode fugitif ! Je n'ai jamais réussi à empêcher un fou rire. C'est comme ça. Il est bien un des seuls qui me font rire comme ça. Enfin habillé d'un sweat et d'un pantalon qui ne puent pas trop, j'enfile mes baskets et je mets un bonnet avant de sortir de la maison, les clés de ma voiture à la main. Je démarre et met un CD pour ne pas rouler dans le silence. Au bout d'une demi heure, j'arrive enfin aux alentours de Poudlard. J'éteins les feux de ma bagnole, roule lentement et m'arrête pas loin du portail de l'école. J'envoie un nouveau message à Justin. Cinq minutes plus tard, le voilà qui escalade le mur et se retrouve du bon côté. Je fais un appel de phare discret, et dans la lumière je remarque son air ... vraiment hilarant. Ça y est, j'ai déjà le fou rire. Une fois Justin dans la voiture, je redémarre et me mets en route. Je roule peut-être un peu trop vite, et on chante aussi un peu fort, mais j'm'en fous. Nous voici déjà devant El Mexicano, notre resto préféré. Sans leur chili con carne, je ne serais rien. Et puis, Justin et moi, on doit bien être les seuls à qui ce genre de plats nous réussit. Ce restaurant rapide fait partie de ceux qui restent ouvert tout le temps, et heureusement ! En plus, ils ont la wi-fi, ce qui reste une très bonne chose. Je coupe le contact, prends mon ordi, et nous sortons de la voiture, en mode groupies impatientes de bouffer. Je le pousse un peu, gentiment. "Avoue, t'es un agent secret !" On entre e t la serveuse nous fait son plus beau sourire. Je crois qu'elle craque sur Justin. C'est une nouvelle, ça se voit. Nous nous installons au fond de la salle, et j'ouvre mon pc. "Bon ! J'voulais que tu jettes un oeil sur l'article que je vais poster." Justin, c'est lui qui m'a poussé à ouvrir ce blog, OHMYGEEK!, alors il a droit à voir tous mes articles en avant première. la serveuse finit par nous servir nos boissons, des bières du pays, les meilleures. Nous trinquons, comme à notre habitude.


Dernière édition par Terry Boot le Lun 4 Mar 2013 - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Dim 3 Mar 2013 - 14:21

Je rentre d'entrainement tranquille, un peu crevé mais je sais très bien qu'après une bonne douche, j'aurais de nouveau le coeur à la fête. Je traverse les couloirs, le sourire toujours aux lèvres malgré la fatigue. Je pénètre rapidement dans ma chambre que je partage avec plusieurs de mes camarades pouffy’s. Ils ne sont pas là. J’en profite pour me déshabiller tranquille dans la grande chambre facilement assimilée à un dortoir et je mets ma serviette autour de mon corps nu avant de foncer vers la salle de bain, mes affaires de toilettes à la main, mon téléphone glissé dans la trousse. Je pénètre ensuite dans la douche avant de laisser couler l’eau sur mon corps. Quelques minutes plus tard, je me sens bien mieux. C’est l’avantage de ce petit instant, c’est qu’il vous permet un peu de détente. Je sors donc de la douche, m’essuyant tranquillement tandis que j’entends la sonnerie du téléphone signalant l’arrivée d’un sms. J m’essuie bien les mains et attrapa rapidement le téléphone ; le nom de Terry s’affiche. Bonne idée ! Il me propose d’aller diner dehors au mexicain, quoi de mieux ? Rien. Terry est mon meilleur ami, surement la personne en qui j’ai la plus grande confiance a part mes frères, a vrai dire, il fait d’ailleurs parti de mes frères dans mon cœur. Bref, je me dépêche donc un peu, cette demande m’a bien boosté d’un coup ! Je réponds positivement à son sms et tente de me coiffer au mieux avant de foncer attraper un jean noir, une chemise et mettre mes chaussures. Je repasse devant la glace, histoire de me mater un coup et vérifier que je ne ressemble pas à une tache puis je me mets devant l’ordi en attendant l’annonce de son arrivée. Je devrais emmener mon ordi ? Parce que là-bas, on en profite bien souvent … quoique Terry aura surement le sien. A peine, suis-je entrain de regarder quelques choses, que je reçois déjà son sms me prévenant qu’il est devant l’école. Alors je cours tout en tentant de rester discret. Et là, au coin d’un couloir, le concierge, ce vieux crouton râleur, ce vieux hibou dégarni scrute comme si il m’entendait alors que je suis pourtant discret, je me colle contre le mur, espérant qu’il continue tout droit et ne tourne pas la tête. Je retiens ma respiration et prie. Et hop, a peine est il passé que je cours à l’opposé sur la pointe des pieds, en essayant de ne pas pouffer de rire face à la crétinerie de l’homme. Le sprint final arrive enfin, je cours sortant enfin de l’immense école où je vis depuis si longtemps maintenant –enfin j’en ai l’impression surtout !- et je traverse l’immense cours et parc manquant de tomber dans l’herbe mouillé. J’arrive devant le mur, pousse mon sac en bandoulière un peu plus dans mon dos et regarde d’en bas, la hauteur du mur. Quand j’aurais monté ça, je serais plus qu’épuisé là ! Je commence à grimper, je suis tellement habitué que c’est pratiquement un jeu d’enfant mais heureusement, que vous ne m’avez pas vu les trois premiers mois où je faisais le mur, une atrocité ! Enfin en haut, je tente une pause et voit déjà la voiture de mon ami alors que lui ne me voit pas encore et là, je m’accroche bien, redescend un peu et saute ensuite. Le choc est grand et assez violent sous mes pieds. Mon expression ne doit pas être belle à voir. On dirait un chien qui a couru un marathon ! J’avance vers la voiture de mon pote encore éprouvé de ma mission à la Justin « Bond » et monte, souriant vite fait à mon pote sans un mot tant l’épreuve m’a claqué sur le coup. Durant le trajet jusqu’à notre fameux restaurant préféré, le jeune homme nous sort une petit phrase de sa composition tentant l’humour et je le fusille du regard, histoire de l’embêter, mais je sais qu’il me connaît trop bien et que je suis prévisible alors je rie directement après. On arrive quelques longues minutes plus tard devant le restaurant et on se dépêche de rentrer. La serveuse nous accueille avec un sourire radieux et me regarde bizarrement … Non, pas manger ! Pas manger moi … Oui, je crois qu’elle veut me bouffer tout cru ! On prends place à une table et Terry me présente directe son ordinateur –qu’avais-je dit il y a pensé !- me demandant mon avis sur son prochain article parce que ouais, c’est ça d’être le meilleur pote d’un boss de l’informatique, de l’internet et d’un super bloggeur. Je regarde donc l’écran où l’article est déjà prêt pour que je puisse lire tandis que la charmante serveuse apporte nos bières. Nous trinquons alors, le sourire aux lèvres. Tout en lisant, je trempe mes lèvres dans ce doux breuvage, qu’est ce que j’aime ça, franchement ! Franchement, mon pote, merci d'avoir proposé ça ... ça fait du bien et je me voyais pas foncer dormir directe, tu m'as reboosté ! Avais-je dit tout en continuant ma lecture. je rie en lisant son article car même si ce n'est pas toujours le but dans ces articles, ça me fait toujours rire et puis, je suis aussi toujours émerveillée par ce qu'il écrit ! J'ai carrément envie de crier *héhéhé c'est mon pote ce mec* Alors que je termine ma lecture, je lui tape sur l'épaule tout en lui disant : T'a géré mon gars ! J'aime beaucoup mais je ne m'en étonne plus ... Je bois à nouveau un peu de bière et la serveuse revient prendre notre commande pour le repas, je regarde mon ami avec malice car je suis presque certain que nous allons répondre la meme chose et d'une seule voix ... Ce plat que l'on aime temps ! Je rie alors que nous n'avons meme pas encore parler et répond à la jeune femme en lui adressant un regard pervers, pour déclencher un bon fou rire de mon pote : - Deux Chili's s'il vous plait ... dis-je comme si il était "Hot" de commander deux Chili con carne et je termine par un petit clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Lun 4 Mar 2013 - 16:30

    Alors que Justin me couvre de compliments (oui, parce qu'il m'aime comme un fou, comme un soldââât ...), je regarde discrètement du côté de la serveuse. Oui, oui, elle est bien en train de nous dévorer des yeux ! Gêné, je me dandine sur ma chaise et, sans m'en rendre compte, croise les jambes, pour les décroiser aussitôt, parce que ça fait ... fille. Non pas que je sois macho, ou misogyne. Juste ... il faut que je reste un tant soit peu viril devant un dame, c'est tout. La serveuse vient d'ailleurs vers nous, et Justin lui décoche un regard plus que pervers. Ça y est, c'est fini. Je ne peux plus m'empêcher de rire. Devant mon ami, je deviens rouge écarlate, puis je commence à pleurer, à force de contenir mon fou rire. Et puis c'est là qu'il me porte le coup de grâce, en disant d'une voix qui se veut sexy - Deux Chili's s'il vous plait ... Alors que la serveur s'éloigne, rougissante, ajustant sa coiffure, j'éclate enfin de rire. Il me faut bien cinq minutes pour me reprendre ! Recouvrant soudain mon sérieux, je lance à Justin T'fais chier, elle va passer deux heures à se maquiller pour toi, et nos chilis vont être ... froids. Je ris à nouveau avant de reprendre Quoique ... elle les réchauffera par sa simple présence. Il faut que tu arrêtes de les allumer comme ça, tu sais. Bon, j'avoue, pour parler des filles, je suis tout sauf doué. Mes blagues sur le sujet sont toujours complètement nazes. D'ailleurs, je ne me suis jamais vraiment intéressé à elles ... Enfin si, une fois, mais ... Ça peut pas compter. J'étais jeune, je venais d'arriver à Poudlard, on était dans la même classe ... Bon, c'est vrai j'étais un peu amoureux. Mais c'était la seule fois. Pensif, je ne remarque pas Justin qui à l'air de s'évertuer à attirer mon attention. Je secoue la tête, pour reprendre mes esprits. Quoi ? Keskia ? Une odeur familière me chatouille les narines. OUAIS ! Je ferme l'ordi, le pose sur la chaise à côté de moi et me jette littéralement sur le chili. Bon dieu ! J'en avais vraiment, mais alors là, vraiment envie ! Dans ma vie, il y a l'ordi, Doctor Who, mon costume de Kick Ass, mes clopes et ... le chili con carne. Enfin, la bouffe mexicaine en général. C'est comme ça, je pourrais faire la fine bouche pour de la cuisine gastronomique, mais alors, dès qu'il s'agit de plats mexicains ! Nous mangeons en silence. Oui, en silence. C'est rare que Justin et moi ne bavardions pas ! Il faut dire que ces moments passé au mexicain sont comme sacrés pour nous. Nous ne pouvons plus vraiment passer de temps ensemble, en dehors de cours, à présent. J'ai mon travail, et lui ses obligations. En plus, il est interne, ce qui n'arrange pas les choses. Je lui avait déjà proposé de venir loger chez moi, c'était même une idée de ma mère ! Il a refusé. Depuis, j'ai longtemps tourné et retourné le problème dans ma tête. Justin touche une bourse. C'est pour des causes financières qu'il avait refusé la dernière fois, alors je m'étais dit qu'avec sa bourse, il pourrait participer aux frais du ménage, et ainsi, tout serait réglo. J'ai même contacté ses parents, qui sont d'accord. A ma demande, il n'en ont pas parlé à Justin. Je repose mes couverts et décide de me lancer. Justin ? Tu sais, je t'avais parlé de ... venir crécher chez moi. Tu sais, ça me soûle un peu de devoir faire des aller retour la nuit, comme ça. J'ai envie qu'on puisse bouger quand on veut, sans avoir à s'organiser comme des stratèges sur WoW. Je ris brièvement, fier de ma comparaison. Bon. Ecoute, je me suis dit qu'avec ta bourse, et bien tu en mettrais ... disons, la moitié ou un peu moins dans le budget du mois de la maison. Comme ça, tu participes, et puis il te reste de l'argent pour m'inviter à manger ! Tu imagines ? Nous deux dans la même maison ! On pourra fumer comme des vieux pompiers, jouer au jeux vidéos, et regarder des po... enfin voilà. Enfin, je sors l'Argument suprême. Celui qui, selon moi, devra convaincre Justin. Tu pourras ramener des filles, si tu veux. Je dirais rien, tu sais. De toutes façons, tu logeras dans une des trois chambres du dessus. On entend rine de ce qu'y s'y passe. Dire cela, c'est un réel effort de ma part. J'ai toujours refusé en quelques sortes la sexualité de mes amis. Mais il est venu le temps pour de grandir et de les accepter comme ils sont. J'ajoute aussi, d'une petite voix : Il y a le haut débit, aussi, chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Ven 8 Mar 2013 - 13:20

Mon ami éclatait de rire et moi, je ne pus m’empêcher de le rejoindre très vite dans son fou rire avant qu'il se stoppe net. Je rie de plus belle en le voyant, tentant un maximum de se contrôler. Il se contentait dans une grande poussée d'ironie de rire du fait que la serveuse, comme il le disait, allait surement apporter froid nos repas à cause de mon charme fou et je ne pus donc pas encore cesser mes rires. Ce qui finit par me tuer de rire fut le moment où il annonça qu'elle le réchaufferait avec sa présence sous entendant donc que je la chauffais assez pour que les alentours en profitent. Oh la la encore des éclats de rire! Nous allions prendre 10 kilos si la soirée continuait comme à son habitude à nous plier en deux face à nos diverses blagues et tours en tout genre. Vous ne saviez pas que les éclats de rire font prendre des kilos ? C'est mon ex, enfin l'un d'entre elle, s'te barjo qui me l'a dit. Enfin bref, nous nous calmons doucement, reprenons notre souffle. Une bonne odeur de bouffe parvient à nos nez et le jolie canon nous apporte nos chili con carne, ni une ni deux, voilà notre grand gourmand qui ferme son ordinateur prêt à sauter sur la nourriture qui le tente à présent, face à lui. Et moi, faut pas le cacher, je suis pire alors forcément tandis qu'il pousse un "ouais" de joie, j'ai déjà planté ma fourchette dans l'assiette. Première cuillère, me voilà donc entrain de pousser un petit Huuumm ... ça m'avait manqué !. On ne parle plus, nous savourons simplement ce fabuleux plat gastronomique car oui, pour nous, ce n'est pas simplement un petit chili con carne, c'est THE super chili, le repas par excellence. Gouteux, mais aussi, de souvenirs de maintes et maintes soirées ensemble. Mon ami se décide ensuite à rompre le silence alors je daigne lever la tête pour montrer que je l'écoute. Le voilà qui recommence ! Il me propose à nouveau de venir "crécher" comme il dit si bien chez lui se servant du fait qu'il doit venir me prendre à Poudlard juste pour sortir et que ça le saoulerait. Si il croit à m'avoir, je sais bien qu'il cherche juste à me convaincre. Je n'aime pas déranger et il n'a toujours pas compris de toute évidence. Il rit des suites de sa comparaison avec l’un célèbre jeu vidéo tandis qu'entre deux paroles, je lui dit, faisant mine de ne pas faire attention à sa demande Huum ... je dirais plutot 007 ... et me voilà qui me remet à rire. Il reprend la parole puisque je m'étais empressé de lui couper la parole. Il se lance dans une explication sachant très bien comment s'y prendre ; en tentant de me donner les arguments appropriés. Il sait que je suis gênée par rapport à l'argent entre autre chose en plus du fait de profiter de sa maison. Il voudrait donc que je donne de ma bourse pour participer aux frais ... J'avoue que maintenant vu comme cela, ça devient tentant et puis, je serais avec lui. Néanmoins, ce qui me gêne aussi, c'est de m’incruster dans sa famille et aussi, de perdre un peu de liberté car je me vois pas ramener des filles sous le toit de sa maman même si il venait à me "l'autoriser". Et pile au moment où cette pensée me traverse l'esprit, le voilà qui sort que je pourrais ramener des filles, m'assurant qu'on entendra rien. Je suis impressionnée car disons que Terry n'est pas très porté sur le sexe et n'ai pas un amoureux des discussions autour de cela alors je ne peux m’empêcher de sourire même si je ne l'ouvre pas, le laissant parler et surtout, réfléchissant bien, je suis perplexe, je l'avoue. Il ajoute d'une petite voix, avec un petit air malicieux qui me fait rire de nouveau qu'il y a le haut débit. Ah sacré Terry ! Je l'aime mon pote. J'ai beau cherché quelques choses pour le contrer je ne trouve rien à part pour les filles parce que sa mère m'apprécie et c'est totalement réciproque vu que son fils est comme un frère. J'aime beaucoup sa famille et puis, nous serions ensemble. J'aurais à la fois plus de liberté et j'en aurais moins aussi ... Grrr, étrangeté de la vie ! Je me décide par politesse à répondre quelques choses, posant ma fourchette ; Euh écoute ... je ne sais pas trop ... Je ... tu sais ça me gène, je n'aime pas déranger, c'est pas mon truc ! Je m'essuie les mains, baissant la tête et regardant mes mains. La jeune serveuse sexy revient tandis que je suis en pleine réflexion et nous demande si tous se passe bien, je m'empresse de répondre d'une voix perturbée qu'il n'y a aucun problème et que c'est toujours aussi gouteux. Elle repart et je reprends à nouveau la parole ; ça me ferait plaisir d'habiter avec toi mais squatter la maison de tes parents, ce serait bizarre et puis, j'oserais pas inviter des filles sous leur toit... bon ce n'est pas le plus importants mais d'un coté à Poudlard, même si je peux pas sortir, c'est un peu comme avoir un appartement ... quoique d'un coté ... rooh je n'en sais rien avec tes arguments, tu m'as perturbé ! Je rie en repensant à son coté malicieux qu'il ne s'est pas gardé de sortir pour me perturber et me convaincre enfin tenter car c'est pas la première fois qu'il me propose ça, croyez-le. Je reprends la dégustation de mon plat, mangeant quelques bouchers tandis que mon ami doit croire que je tente de changer de sujet ou simplement de ne pas donner de réponse ... Moi, me défiler ? NON. Je regarde sur le coté, voyant au loin la jeune serveuse qui me matte. Super, entrain de manger ! Rien de plus sexy et je dis donc à mon ami en la montrant du regard ; Je crois que je vais me la serrer si ça continue ... Je me marre encore et encore, c'est incroyable. Bien sur, je blague. Je suis peut être parfois don juan mais pas de cette façon, là je cherche juste à embêter mon ami. T' inquiète je te charrie bro' !
Revenir en haut Aller en bas
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Sam 9 Mar 2013 - 11:41

Quand il pose sa fourchette, je me doute déjà de ce qu'il va répondre. Euh écoute ... je ne sais pas trop ... Je ... tu sais ça me gène, je n'aime pas déranger, c'est pas mon truc ! Oui, je ne m'étais pas trompé, mais ce qu'il ajoute me donne un peu d'espoir : ça me ferait plaisir d'habiter avec toi mais squatter la maison de tes parents, ce serait bizarre et puis, j'oserais pas inviter des filles sous leur toit... bon ce n'est pas le plus importants mais d'un coté à Poudlard, même si je peux pas sortir, c'est un peu comme avoir un appartement ... quoique d'un coté ... rooh je n'en sais rien avec tes arguments, tu m'as perturbé ! C'était le but, j'ai envie de dire. Mais quand il me dit qu'il va serrer la serveuse, je ne peux m'empêcher d'avoir un petit air choqué, comme à chaque fois où il se montre cru comme ça. T' inquiète je te charrie bro' ! Je lui souris, et je continue à manger. La radio du resto diffuse une chanson de Kid Cudi, un des seuls rapeurs que j'apprécie. Mon assiette est presque vide, et j'appelle la serveuse pour lui demander de nous apporter la carte des desserts. Ce restaurant à beau être mexicain, ils font les meilleurs brownies de la ville. Elle repart, en se déhanchant, d'une façon tellement exagérée que je ne peux m'empêcher de pouffer. Je repose aussi ma fourchette et étends mes jambes. Bon, tu sais quoi ? Ça dérange personne que tu viennes habiter chez moi. En même temps, pourquoi je te l'aurais proposé si tu risquais de nous emmerder ? C'est même ma mère qui m'a donné cette idée, alors tu vois ! Réfléchis bien, parce que c'est la dernière fois que je te le propose. Tu sais, moi je vais pas te courir après pendant des semaines. Il faut que tu prennes une décision. Je te laisse trois jours pour me donner ta réponse, et après ce sera trop tard. Et puis, pour appuyer encore plus mes arguments, je sors ma botte secrète. Tes parents ont donné leur accord. La serveuse revient avec la carte des desserts. Je fais un clin d'oeil à Justin et dis à la jeune fille Mademoiselle ? Vous ... vous faites quoi après votre service ? Là, je sais que je viens de l'épater. Est-ce qu'il acceptera ? On verra bien, pour l'instant j'ai envie de m'amuser. La serveuse nous dit qu'elle ne fait rien, et je l'invite à venir avec nous se balader en voiture jusqu'au champs où tous les jeunes d'Edinbourgh se retrouvent pour faire la fête ou simplement fumer tranquille, autour de feux de camps. Elle regarde intensément Justin avant d'accepter. Elle a pas froid aux yeux celle-là ! Je commande un brownie avec une mer de crème anglaise et attends que Justin demande son dessert, avant de m'éclipser pour aller aux toilettes, les laissant seuls.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Sam 9 Mar 2013 - 13:10

Je le sens à la fois perturbé par mes propos crus, à la fois énervé par mon indécision et mon potentiel refus de venir une fois pour toute habiter chez lui. Bon j'avou que ça me tente énormément mais j'aime pas profiter des gens quoi, c'est plus fort que moi, j'y peux rien, non ? Tandis qu'une musique appréciée par mon ami retentit dans le restaurant, je le vois se détendre, étendre tranquille ses jambes avant de me balancer qu'en gros, je dérangerais personne, que c'est la dernière fois qu'il propose et moi, je le regarde choqué de le voir comme ça, il parait révolté. J'ai à la fois envie de me marrer, et à la fois envie de crier tellement il me fait flipper à me sortir tous ces arguments d'une traite. Sa mère lui a apparemment proposé carrément, ça me fait réfléchir mais effectivement, le temps de réflexion est le bienvenue. Il m'annonce par la même occasion dans un dernier souffle comme pour m'achever que mes parents sont d accord, bon en même temps, il avait qu'à demander à ma mère vu que j'ai pas de père donc bon c'est pas THE argument, ma mère n'a pas du etre dur à convaincre. Je le regard, encore un peu choqué de son entrain si soudain ; Euh bah oui, tu seras d'ici trois jours ... Désolé de te mettre en rogne comme ça ! Avais-je donc répondu, un sourcil levé prouvant bien mon étonnement. Et je me remémore ce qu'il vient de dire ; euh comment a-t-il pu savoir cela ? il a demandé à ma mère ? Quoi, que, quoi ? EUH ... de quel droit tu es allé demander à ma mère toi ? Je le regarde interloqué avant qu'il change complètement de sujet quand la serveuse revient, toujours aussi chaude - bah oui c'était bien le mot à employer pour elle -, avec la carte des desserts. Je regarde la carte tandis que j'entends mon ami demander à la jeune femme ce qu'elle fait après son service. EUH, il lui arrive quoi à lui ? Il me fait quoi ce soir. Je suis totalement sous le choc, ce n'est pas du tout son style et il devrait savoir que je préfère me débrouiller niveau filles enfin coup. Je le regarde et le fissile direct de mes yeux. Je reste bouche bée, ne sachant pas comment réagir et la voilà qui répond en me souriant qu'elle ne fait rien, il l'invite donc à se joindre à nous pour une balade après. Non mais oh TERRY, tu m'fais quoi là ? wesh. Je peux pas m’empêcher de gueuler mentalement alors je décide que je dois aussi m'amuser. Elle accepte évidemment en me faisant un clin d’œil tandis que mon ami lui commande un dessert avant de partir je ne sais où ... Ah apparemment les toilettes ! Je vais pouvoir faire des conneries moi aussi, il va voir le coco ! Je regarde la jeune femme et lui commande la même chose. Au moment où elle repart en me souriant à s'en décrocher la mâchoire, je la rappelle et lui dit ; Euh Mademoiselle, merci d'avoir accepté. Mon copain vous trouve vraiment canon ... il avait un peu peur mais vous serez pas déçu, c'est une bête de sexe, il est connu pour ça ! Puis ça collera forcément vous deux, ce mec est un vrai gentleman avec ces copines ... Elle semble à la fois choquée et super déçu. Elle s'en va rapidement sans un mot tandis que mon ami revient. Je me met à rire aux éclats. Je prie pour qu'elle face quelques choses. Mon ami ne comprends pas pourquoi je rie alors forcément, je ne peux qu'accentuer ce rire et là, elle revient tout aussi rapidement, dépose les deux desserts et s'adresse à mon ami ; je suis désolé ce sera pas possible pour ce soir. Je suis désolé mais vous êtes pas du tout mon genre ! Mais je suis flattée. Enfin si y'a rien de plus que ce qu'on pense et que les dires de votre copain par rapport à votre talent dans ce domaine sont vrais, on peut s'arranger !? Oh si je m'attendais à ce qu'elle aille jusque là. Je suis choqué, mais je peux pas m’empêcher de me marrer. Je sens qu'il va péter une durite mais c'est bien fait tiens et ça fait du divertissement. Je le regarde et rie de plus belle tandis que je me rends compte que depuis tout à l'heure, elle parle tout bas, voulant surement être discrète et que je fais échouer les plans de notre sexy serveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Sam 9 Mar 2013 - 13:46

Je suis désolé ce sera pas possible pour ce soir. Je suis désolé mais vous êtes pas du tout mon genre ! Mais je suis flattée. Enfin si y'a rien de plus que ce qu'on pense et que les dires de votre copain par rapport à votre talent dans ce domaine sont vrais, on peut s'arranger !? QUOI ?! Mais c'est quoi ce bordel ? Bouche bée, je regarde la serveuse, puis Justin ... JUSTIN ! C'est pas vrai, il a pas pu faire ça ! Euh ... Et bien, je ... je vais raccompagner mon ami, alors je peux peut-être vous déposer chez vous ensuite ? Non, non c'est pas ce que vous croyez ! Du moins, si vous avez autre chose, vous pourrez m'appeler à ce numéro dis-je en lui donnant ma carte. Un coup d'oeil vers Justin, et je vois que mon petit numéro à marché, il est bluffé. Tu veux jouer ? Et bien je joue ! Désert mangé, fille chargée dans la voiture, nous nous mettons en route. Dans la voiture, un silence de plomb règne. Je décide de le briser en demandant : vous faites quoi dans la vie, sinon ... Comment vous vous appelez ? Elle me répond qu'elle s'appelle Ellen et qu'elle ne fait que travailler au restaurant mexicain, pour l'instant. Waouh. Et ... vous comptez faire quoi par la suite ? Mes efforts pour faire la conversation semblent laisser Justin à la fois étonné et hilare. Bah ! Tant mieux, si ça le fait rire ! La demoiselle compte faire des études pour devenir infirmière, et elle travaille pour payer l'entrée à l'école. Ah ! Déjà quelque chose de bien pour elle. Elle a un an de plus que nous. Nous arrivons enfin à Poudlard, et je me gare non loin de l'école, avant de couper le contact. Je sors de la voiture et accompagne Justin pour le catapulter au dessus du mur, selon une technique qu'on a mise au point tous deux, après avoir un peu bu. Avant de l'envoyer voler, je lui dit : T'es un grand malade, tu sais ? Pourtant, je me mets à rire. Allez ! Bonne nuit ! Et je l'étreins, avant de me mettre en position. Une fois mon ami de l'autre côté du mur, je lui balance son sac. A demain ! Bruit sourd, suivi d'un OUCH. J'ai encore bien visé. J'invite la demoiselle à monter devant, et nous reprenons la route. Cette fois, elle commence à me poser plein de questions, qui je suis, ce que je fais, moi, dans la vie et etc, etc. Je lui réponds, patiemment. Arrivés en ville, elle m'indique le chemin, pour que je la ramène. Une fois arrivés devant sa petite maison, je m'arrête. Elle ne bouge pas, me regarde longuement, avant de me dire merci. Mais de ... Soudain, elle se penche vers moi et colle ses ... SES LEVRES ? contre les miennes. ... rien ! OKAY. La je comprends carrément plus rien. Elle est pas censée kiffer mon poto ? Euh ... Je ... Pas le temps de dire quoi que ce soit d'autre, elle recommence. Que m'arrive-t-il ? Qu'est ce qu'elle va me faire ? AU SECOURS !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   Sam 9 Mar 2013 - 14:19

Ah s'te tête que mon meilleur ami faisait quand la jeune serveuse lui a sorti ça, juste hilarant. Il me fusille d'un regard que je ne lui connaissais pas en l’occurrence. Et là contrairement à ce que je pensais, il marche. Il lui propose de la raccompagner après m'avoir déposé et il lui donne son numéro. Et le pire, c'est qu'au final, elle semble apprécié. Je parle plus je suis sur les fesses sur ce coup, mais je suis content hein ! Je sais pas trop quoi faire, je me sens de trop maintenant. On mange le dessert, on règle et à la fin du service de la jeune femme, on retourne à la voiture, elle monte aussi. Je parle toujours pas, on reste silencieux. Plus rien, c'est étrange mais à la fois totalement marrant. Imaginez voir votre meilleur ami totalement gêné quand on parle de sexe, se mettre à pseudo draguer une fille, chaude comme la braise, une vraie chaudière en l’occurrence et vous foutre à la poubelle directement pour elle ! C'est extrêmement bizarre et hilarant. Du coup, Je rie intérieurement tout en restant bouche bée quand a nouveau, il m'étonne lui demandant ce qu'elle fait. Un échange commence entre les deux et moi je regarde simplement les deux sans un mot. Elle fait ce travail pour devenir infirmière si elle continue à montrer qu'au final elle a rien contre lui, il vont jouer au docteur. C'est trop bizarre, je crois que si il se retourne pour me regarder et enfin faire attention à moi, il verront un poisson parce que j'alterne entre bouche ouverte, boucher fermée tant je suis choqué là. Je sais pas trop quoi faire de ma peau là clairement. Que faire ? Je peux pas parler, j'y arrive pas et je me sens trop pas à ma place, c'est de ma faute mais j'ai envie de me dire que c'est grâce à moi. En tout cas, ça va pas être triste lorsqu'ils seront tous les deux je crois ! J'aimerais être une petite sourie. Au final, on arrive devant Pourdlard, je descend impassible. J'avance vers le muret. Posant mon sac au sol, il m'aide. Je passe par dessus et ni une ni deux, il envoie mon sac qui tombe direct sur mon pied et je murmure un 'aurevoir'. Il se venge bien le minet là ! Il me vire clairement faut le dire et en plus, il manque de me tuer les pieds avec mon ordinateur alors qu'il y a deux heures, il tentait de me convaincre de venir habiter avec lui ... bah au moins, là, j'aurai su ce qu'il se passait tandis que moi, je vais rentrer dans l'école. J'entends la voiture de mon meilleur pote s'éloigner et je rentre tel un petit mec qu'on aurait pétrifié. je me couche dans mon lit, l'ordinateur sur les jambes et je bloque. WHAT THE FUCK ? Mais bon, ça reste génial. Maintenant, je vais guetter skype et mon téléphone toute la nuit au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mexicanos ! Le chili con carne, c'est la vie. TMTC [Justin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ca chie au Chili
» kisa ki pale O Chili
» Paris Dakar entre... Argentine et Chili!
» On ignore toujours d'où venait le doigt dans le chili...
» MANUEL CONTRERAS MOURI-FET LAN CHILI!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
…behind the veil ❞ :: ☆ 4, 3, 2, 1 Fun :: We'll try to exorcise this place-