Partagez | .
 

 Houston, we have a problem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Houston, we have a problem.   Sam 2 Mar 2013 - 10:23

"Ah mais putain !" Ce foutu programme ne veut toujours pas tourner. Fait chier. J'envoie un message à Michael, histoire qu'il se pointe pour m'aider. T'es où ? j't'ai cherché partout, là ! Ramènes toi ! OK. c'est sûr, j'ment un peu sur les bords, mais sinon, il se bougera pas. La réponse tarde à venir, et quand mon portable vibre, je m'en empare immédiatement. yo man. j'suis dans le parc avec Pot-de-colle, j'finis mon chichon tranquille et j'viens te voir. Forcément. Je me remets sur le programme que j'étais en train de bricoler. Si Michael ne m'aide pas, j'y suis encore dans deux jours. Ça m'enchante pas de lui demander de l'aide, surtout depuis ... Cette histoire me remue encore les neurones. Je secoue la tête, comme pour faire sortir les idées de dedans. La salle info est silencieuse et déserte, comme bien souvent. Je ne travaille pas sur un des tacos du lycée, mais sur mon ordi portable. Sinon, c'est pas une semaine qu'il me faudrait pour mettre ce programme au point, mais deux mois. Une heure passe et toujours pas de Michael. Mais qu'est ce qu'il fout, là ? Je pose ma tête dans mes bras croisés sur la table et essaie de faire le vide, sans trop de succès. J'entends la sonnerie qui annonce le déjeuner, et je ne bouge pas. Derrière mes paupières closes, je vois défiler des séries de chiffres. Dans mon cerveau, c'est Matrix. Si Michael ne peut pas répondre à mes appels, alors qu'il fait partie des Anonymous, je me demande pourquoi il a absolument voulu faire partie de l'association. C'est comme si un des ingénieurs chargés de faire décoller une fusée se cassait sans prévenir. Forcément, si on libère pas l'engin, il risque pas de voir les étoiles. Je me lève et vais à la fenêtre. D'ici, il m'est impossible de voir Michael. J'imagine que depuis ce jour là, il a compris que plus rien ne serait pareil entre nous, mais tout de même, on ne va pas dire que je le hais. C'est mon ami. Je lui envoie un nouveau message, histoire de voir s'il m'a oublié. J't'attends toujours là ... Je retourne devant mon pc et ouvre un de mes logiciels de traçage. Je clique sur le numéro de Michael, déjà dans les favoris. Ce logiciel-là, on l'a mit au point ensemble, avec quelques anonymous. Pendant que le logiciel cherche, je me balance sur ma chaise. Un "plop" m'indique qu'il a trouvé. Je copie-colle les coordonnées GPS dans un autre logiciel et l'image satellite du parc s'affiche, avec un petit drapeau à l'endroit du saule pleureur. Je ferme le pc, le prends sous le bras et referme la porte de la salle info derrière moi. Je me retrouve vite dans le parc, où le froid me fait frissonner. Je n'ai même pas mit de manteau. Qu'est-ce qu'il est allé fumer dehors par ce froid ? Je m'allume une cigarette, tout en cherchant la silhouette de Michael des yeux. Il est bien vers le saule pleureur. Arrivé vers lui, je lui lance "Putain Michael, tu sais lire ou pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ Inscription : 16/02/2013
☆ Messages : 242
☆ Célébrité : jackson rathbone.
☆ Me, myself & I : MONKEY
☆ Surnom(s) : jah rastafari, mikki, mickey, clochard de poudlard.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : laughinearlydied/lou.
☆ Crédits : ROSENDALE (avatar) & tumblr (gif).
☆ Réputation : 3
☆ Âge : 17 ans.
☆ Études : 11th grade (MPI, maths appliqués), niveau p, membre des anonymous.
☆ Côté coeur : il bat toujours, déçu peut-être ?
☆ Profil rp : 0/3 rp libre.
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois le mystérieux Mikki, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: Houston, we have a problem.   Sam 2 Mar 2013 - 15:44

C'est fou ce que le temps passe vite avec Luna. La blonde te vomit des centaines d'histoires à en perdre le grain et, le pire, c'est que tu ne peux qu'écouter. Elle est tellement à fond dans son truc que t'ose même pas l’interrompre ou la contredire. Avant, j'étais comme toi... j'me disais "putain, faite que je tombe pas sur elle..." et je l'évitai dans les couloirs de Poudlard, en mode anonymous, avec capuche sur la tête. Je l'aimais pas, je te l'dis clairement. Elle n'arrêtait pas de me déranger dans mon travail, elle avait toujours ce chic de venir me parler alors que j'étais à deux doigts de finir une équation de cinquième degré. Maintenant, je me suis fait à sa présence. Faut dire qu'on est pas très net tous les deux, c'est un fait. Les gens nous appelle "les maboules", alors c'est sûr que ça rapproche. Puis, j'ai finis par y croire à toutes ses histoires à la con. C'est justement pour ça que je me tenais actuellement devant elle, sous le saule pleureur. On parlait de nargols, ces bêtes chiantes comme tout qui arrêtent pas de me briser les méninges. C'est vrai quoi... faudrait qu'elles stoppent de me poursuivre sans arrêt. J'peux pas me concentrer dans une telle situation. Luna, elle me dit ce que je dois faire dans ce cas. Ce jour-là, je l'écoutais attentivement, sa voix aiguë résonnant dans ma tête. J'ai presque l'impression d'entendre le gazouillis d'un moineau quand elle me parle. Peut-être qu'un pétard me rendrait les idées un peu plus claires. Je sortis la dernière de la poche de mon sweet et la regardai tendrement, presque passionnément. "Putain comme je vous aime vous". Je l'allumai et inspirai la fumée. La voix de Luna se fit plus lente et passa de l'aigüe au grave. Hey, c'était beaucoup mieux comme ça. Je regardai la blonde en clignant des yeux. J'vis des étoiles dans ses cheveux et je fus en extase. Whaaa...
On était assis sur une racine humide lorsque mon portable vibra dans la poche de mon jean. T'es où ? j't'ai cherché partout, là ! Ramènes toi ! Je me frottai les yeux pour essayer de décrypter le sms. Ah, ça va, ce n'était pas urgent. Rien n'est urgent avec moi, surtout pas les petits problèmes de Terry. Ok, je faisais parti des Anonymous, mais j'étais pas son toutou de service. Et puis, il me prenait le chou avec cette histoire de... pfff même pas envie d'y penser. Bref, quand j'voyais Terry, j'avais l'impression d'être oppressé, il me stressait quoi! Pourtant, je lui avait rien fais. J'veux dire, on est tous dans la même situation et j'vois pas pourquoi ce serait moi qui prendrait plutôt qu'un autre. Je soupirai et tirai une nouvelle fois sur ma clope. yo man. j'suis dans le parc avec Pot-de-colle, j'finis mon chichon tranquille et j'viens te voir. Pot-de-colle, c'est Luna, j'précise. J'arrive pas à me détacher de son surnom originel. Le chichon, c'est l'herbe que je tenais tendrement entre les doigts, un cadeau des Dieux. Mon cadeau. Ma muse aussi. Mon portable vibra à nouveau. J't'attends toujours là ... Bon, si je voulais pas me retrouver le cul contre un mur, je devais quand même un effort, un p'tit effort. Faut que j'y aille Luna. J'te dirai si tes lunettes fonctionnent, merci l'étoile. le scintillement de ses cheveux me rendait presque aveugle. Je finis mon mégot jusqu'à m'en brûler le bout des doigts et laissais tomber par terre le reste carbonisé. hey que veux-tu... c'est ma dernière, j'la savoure ;) La réponse ne se fit pas attendre. mec. je suis derrière toi. Ah, pourquoi faire ? Cochon va. Blague à part. Tant mieux, ça m'économisera de l'énergie. Trop la flemme de monter jusqu'au château. Quoique Terry serait capable de me prendre par la peau du cul et de me trainer jusqu'à la salle informatique. Putain Michael, tu sais lire ou pas ? Je me retournai et vis une silhouette s'approcher dangereusement de moi. Terry m'apparut soudainement et je sursautais presque. Ah te voilà. J'avoue que j'ai eu du mal... T'avais pas à te dépêcher hein, j'partais. Je savais que j'enfonçai le couteau dans la plaie, mais autant se péter une barre sachant que j'allais passer à la casserole. Ce n'était qu'une question de seconde, de dizaine de seconde même.




j'suis hanté par des barres chocolatées.



Dernière édition par Michael Corner le Mar 5 Mar 2013 - 14:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Re: Houston, we have a problem.   Dim 3 Mar 2013 - 7:01

Ah te voilà. J'avoue que j'ai eu du mal... T'avais pas à te dépêcher hein, j'partais. OK. Il faut que je garde mon calme, parce que Luna risque de crier si je tape Michael. J'ai pas besoin d'une troupe de vautours avides qui se ramène pour mater la baston et en parler à tout le monde. Ça risquerait sérieux d'éveiller des soupçons sur nous. On a pas besoin de ça. Fais pas le con, j'ai besoin de ton aide, c'est ... urgent. Dire ça m'arrache un rictus. Son aide. Bah ! Peut-être que j'arriverais un jour à le virer des Serdaigles ! J'ai toujours pas compris comment il est arrivé ici. Enfin si, mais il a beau être intelligent, il n'en reste pas moins un gros flemmard ingrat. Bon, tu viens ? C'est pour le programme de ... enfin celui que tu sais. Je jette un regard méfiant vers Pot-de-Colle, alias Luna. On a pas besoin non plus que les gens sachent sur quoi bossent les anonymous. Mickey se décide enfin à me suivre et nous nous installons dans sa room de l'internat. On a installé la wi-fi dans l'internat il y a trois ans, grâce à un phone caché dans un des tuyaux d'aération. On a même le haut-débit ! Les internes de Serdaigle doivent être les seuls à connaitre le code de notre réseaux wi-fi, ce qui en fait le privilège des bleus. Je me pose sur le lit de Mickey après avoir branché mon pc sur le courant. L'ordi se connecte automatiquement au réseau et j'ouvre mon programme. Bon, voilà, c'est à ce niveau qu'il y a un bug, tu peux me dire ce que t'en pense ? Pendant que Michael tapote sur mon ordi, je m'allume une clope et fixe le détecteur de fumée, que j'ai bricolé quand ils l'ont installé. Sérieux, ça m'aurait fait chier de pas pouvoir fumer ici. Bon, c'est sûr que si le lit de Mickey brûle, ça sonnera. Parfois je me dit que c'est bien con. Enfin, quoi qu'il en soit, j'peux fumer, et c'est l'essentiel. J'regarde ma montre et dit à Mickey : Mec, tu bouges, parce que j'ai cours dans dix minutes, moi. T'es un génie ou pas ? Parce que oui, la vérité, c'est que Mickey est un génie. Tout comme moi, tout comme d'autres. Mais les génies ont leur limites, et celle de Mickey, c'est sa préposition à la grosse connerie. Si les anonymous doivent avoir des problèmes, ce sera à cause de lui. Même si on est capable du pire, on sait se tracer des barrières invisibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ Inscription : 16/02/2013
☆ Messages : 242
☆ Célébrité : jackson rathbone.
☆ Me, myself & I : MONKEY
☆ Surnom(s) : jah rastafari, mikki, mickey, clochard de poudlard.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : laughinearlydied/lou.
☆ Crédits : ROSENDALE (avatar) & tumblr (gif).
☆ Réputation : 3
☆ Âge : 17 ans.
☆ Études : 11th grade (MPI, maths appliqués), niveau p, membre des anonymous.
☆ Côté coeur : il bat toujours, déçu peut-être ?
☆ Profil rp : 0/3 rp libre.
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois le mystérieux Mikki, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: Houston, we have a problem.   Sam 9 Mar 2013 - 15:25

Je croyais que Terry allait sortir de ses gonds comme il le fait si bien ces derniers temps. Il s'énerve pour un rien, c'est à peine si on ne le voit pas s'arracher les cheveux à longueur de temps. J'veux dire, ce mec a besoin de calmants, sérieusement. Il bouge partout, crie des ordres par-ci, par-là. Je comprends pourquoi il est le chef des Anonymous. C'est qu'il nous secoue comme des pruniers le brun. Il fait vivre l'organisation et, tout de suite, il essaye de la sauver. Mais comment lui dire que ses ordres et ses actions sont vains, qu'il n'y a rien à faire à part se terrer dans notre salle d'informatique et rester tranquille ? Fais pas le con, j'ai besoin de ton aide, c'est ... urgent. Je suis impressionné, Monsieur Boot n'a pas levé une main tremblante d'excitation et d'énervement sur moi. Il a fait des progrès depuis que je l'ai croisé dans les couloirs de Poudlard. Pas de prise de col, ni de plaquage contre le mur (ici, ce serait plutôt le tronc du saule). Soit il fait des efforts pour ne pas me prendre pour la victime du club, pour le mec qui en a rien à branler des Anonymous, soit la présence d'une jolie blonde l'a ralenti dans ses gestes. Perso, je vote pour la deuxième option. Je lui retournai donc son rictus et jetai un dernier regard amical à Luna. Elle rayonnait toujours... je sais pas ce qu'avait mis Théo dans ce mégot, mais il me brûlait le cervelet. Un frisson se promena le long de mon corps et ma vue se fit encore plus floue. J'avais la tête qui tournait, on se serait cru dans un tourniquet pour gosse. Bon, tu viens ? C'est pour le programme de ... enfin celui que tu sais. Bien sûr, comment oublier ce foutu programme ? Il me sort par le nez ton programme, je t'le ferai bouffer un jour. Mais, Terry a raison, on en a besoin. Ouéé, je viens, fais pas ta chienne. A la limite chancelant, je le suivis à travers le parc, essayant vainement de me concentrer sur les frontières du chemin boueux. Mais je dois avouer que mon état empirait... c'était euphorique et je commençais déjà à voir des choses que personne ne pourrait s'imaginer. Y'avait principalement des spirales. Elles essayaient de m'entrainer n'importe où, de me tendre des pièges. Mais j'avais l'habitude de les voir celles-là, alors je ne tombais pas bêtement dans leurs filets. Bon, voilà, c'est à ce niveau qu'il y a un bug, tu peux me dire ce que t'en pense ? Avant même qu'il n'ouvre la bouche, mes yeux avaient été ravivés par l'ordinateur de Terry qui reposait sur mon lit. Ordinateur = programmation = que du bonheur, du gâteau au chocolat (bref tout ce qu'il y a de bon dans ce monde de chien). Je me frottai le front et j'essayai de faire le vide dans ma tête. Putain, il faisait chaud là-dedans, je suais (et pourtant on est en hiver). Je regardai autour de moi, je me levai et ouvris une fenêtre grande ouverte. Le froid s'instaura dans la chambre. J'enlevai mon sweater et me retrouvai en t-shirt blanc. Le programme s'ouvrit et les lignes défilèrent. Mec, tu bouges, parce que j'ai cours dans dix minutes, moi. T'es un génie ou pas ? Je grommelai à l'intention du boss. J'avais chaud putain, j'avais tellement chaud que je calcinai. Mec, ça pourrait me prendre plus de temps que prévu, j'me sens pas bien là. Chais pas ce que y'avait dans mon pétard, mais c'est fort. Putain, Théo m'a mis un truc en plus, j'en suis sûr. Avoue, ça couronnait le tout. Je pris la souris entre les doigts, tremblant, et scrollai le programme. Je lisais malgré mes yeux qui me faisaient un mal de chien. Arf, allez, je devais vraiment travailler là, les effets secondaires pouvaient pas attendre deux minutes ? J'inspirai et expirai bruyamment. Alors... là, j'vais mettre "padding:10px" et là un ".entry-info". Putain, faites que ça s'arrête... c'est dans ta tête, c'est dans ta tête (...) whaaa dieu merci. La douleur s'en allait progressivement. Je me retrouvai dans un havre de plaisirs. Je pouvais travailler sans me triturer les méninges. Je continuai de scroller tout en ajoutant ou supprimant des trucs qui me paraissaient louches. Évidemment, mes manœuvres n'étaient toujours pas les bonnes, alors je remettais les trucs en place et cherchais une autre réponse. J'sais qu'on est dans la merde, tu sais ? J'veux dire, j'en ai conscience. C'est juste que... ce qui est fait est fait et ça sert à rien de s'énerver. Petite remarque par rapport au caractère cuisant de Terry. Je savais que ça n'allait pas le calmer, qu'il n'allait pas arrêter de jouer le con névrosé et devenir le roi des bisounours, mais au moins j'aurais essayer de le rassurer. Parce qu'au fond, c'est grâce à Terry que j'suis dans le club et chez les Serdaigles. C'était un très bon pote avant... tout ceci.




j'suis hanté par des barres chocolatées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Re: Houston, we have a problem.   Sam 9 Mar 2013 - 16:34



C'est fou comme parfois, j'ai envie de changer le passé. A ce moment précis, en regardant Mickey, je me dis que je voudrais encore être ami avec lui. Je me remémore nos moments de pur bonheur où on fumait des oinjs sur la pelouse de l'école. Mais forcément, tout a dû changer, à cause de cette histoire. Ça a été la goutte de trop dans les conneries du duo Mickey-Clyde. Je ne sais pas si je pourrais jamais lui faire encore confiance. Il n'a pas sû s'arrêter pour ça, alors qui sait ce qu'il fera ? Non, décidément, notre amitié n'a plus vraiment lieu d'être. Je tire une latte sur ma clope, et le regarde programmer. Alors... là, j'vais mettre "padding:10px" et là un ".entry-info". Putain, faites que ça s'arrête... c'est dans ta tête, c'est dans ta tête (...) whaaa dieu merci. Le voir ainsi me serre le coeur, parce qu'il ne sait pas encore ce qui va bientôt lui arriver. Il ne sait pas ce que j'ai fait, et ce que je vais faire. J'sais qu'on est dans la merde, tu sais ? J'veux dire, j'en ai conscience. C'est juste que... ce qui est fait est fait et ça sert à rien de s'énerver.
Peut-être qu'il a raison, que je ne devrais pas m'énerver, que je devrais arrêter un peu de me stresser. Mais je n'y peu plus rien, c'est trop tard ! Les choses sont faites, on ne peut rien y changer, maintenant je dois sauver les meubles, et ce n'est pas une chose facile. Si ce programme pouvait nous sortir de la merde dans laquelle on est, je serais rassuré. Ce foutu programme, on doit le finaliser pour le commercialiser. Si cela marche, nous pourrions nous assurer un pécule pour nous quatre les quatre informaticiens fous : Clyde, Justin, moi et Mickey. On doit le vendre à une entreprise de vente en ligne. C'est assez drôle quand je me dis ça, j'avoue. C'est leur programme de comptabilité, ultra sécurisé. Ceux qui font partie des anonymous ne l'ignorent pas. Ecoutes, ce qui est fait est fait. T'as peut être raison, je ne devrais pas être aussi chiant, mais là, ce programme, c'est notre radeau de sauvetage, tu le sais autant que moi. Je te laisse, je vais en cours. Je compte sur toi. Et sans plus de formalités, je me barre, non sans avoir écrasé mon mégot sur le bord de la fenêtre.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☆ Inscription : 16/02/2013
☆ Messages : 242
☆ Célébrité : jackson rathbone.
☆ Me, myself & I : MONKEY
☆ Surnom(s) : jah rastafari, mikki, mickey, clochard de poudlard.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : laughinearlydied/lou.
☆ Crédits : ROSENDALE (avatar) & tumblr (gif).
☆ Réputation : 3
☆ Âge : 17 ans.
☆ Études : 11th grade (MPI, maths appliqués), niveau p, membre des anonymous.
☆ Côté coeur : il bat toujours, déçu peut-être ?
☆ Profil rp : 0/3 rp libre.
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois le mystérieux Mikki, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: Re: Houston, we have a problem.   Sam 9 Mar 2013 - 17:48

Maintenant, je flottais plus qu'autre chose. Mes draps ressemblaient plus à un coton de nuage qu'à un bout de tissu. C'était doux, calme et blanc. Une lumière s'en émanait et se répandait dans toute la pièce. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, juste une brise venait caresser délicatement ma peau. J'étais bien, allongé sur mon lit, les coudes plantés dans le matelas et l'ordinateur de Terry entre les bras. Le ronronnement de l'engin venait s'additionner à l'aisance de ce petit cocon. Le silence fut de mise entre Terry et moi pendant quelques minutes. Peut-être qu'après tout, il méditait sur ce que je lui avais dit. Je tournai ma tête vers lui et le vis penseur. J'aimais ce Terry... beaucoup stressant et bavard. Je lui souris et me remit au travail. Ce programme était important pour la communauté des Anonymous, je le concevais. Il nous apporterait la sécurité. Je continuai donc à lire le programme, d'un oeil d'aigle, détectant le moindre soupçon d'erreur. Ecoutes, ce qui est fait est fait. T'as peut être raison, je ne devrais pas être aussi chiant, mais là, ce programme, c'est notre radeau de sauvetage, tu le sais autant que moi. Je te laisse, je vais en cours. Je compte sur toi. Et j'avais à peine tourner la tête que Terry fuyait déjà ma chambre. Son cours ne pouvait donc pas attendre au point qu'il me laisse seul avec son ordinateur ? pas que j'voulais fouiller dans ses dossiers pour y découvrir ses video porn, mais je croyais qu'il ne me faisait pas plus confiance qu'à un L-Team. Il était bizarre Terry, parfois je ne le comprenais pas. Surtout qu'il allait à un cours dont il connaissait probablement le contenu. Ça devait être chiant de rester concentrer à écouter la prof. Moi, ça me faisait déjà chier de m'assoir sur une chaise, à dormir et attendre que les heures passent, mais alors lui... Je pris mon portable et allai dans mes contacts. Terry. Message. J'aurais sûrement terminé avant la fin de ton cours, j'ai plus que quelques lignes à vérifier. Bonne chance quelque soit la matière x). Je déposai le portable sur les draps d'un blanc immaculé et m'enfonçai directement dans les codes.




j'suis hanté par des barres chocolatées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mérite Rpgique
(mai) tema le geek !
avatar
☆ Inscription : 27/02/2013
☆ Messages : 573
☆ Célébrité : Aaron Johnson
☆ Me, myself & I : Lula S. Blake

ATTENTION ! JE SUIS ABSENTE JUSQU'AU 13 AOUT !
☆ Surnom(s) : BOT, le Geek.
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : lafosse_dupoete
☆ Crédits : episkey (avatar)
☆ Réputation : 42
☆ £ : 168
☆ Âge : dix-huit ans
☆ Études : 12th grade (MPI et sciences) et king des anonymous
☆ Côté coeur : côté quoi ?
☆ Profil rp : j'suis un bigorneau qui mute en léopard très souvent !
[2/5 rps libres]
♠️ Avec Eldrid, on aime les pelles, mais pas pour les raisons que vous croyez !
♦️ Bryn devient hyperactive
♣️ Quant à Elena ... Bah je sais toujours pas quoi penser.
♥️
+
☆ To do list :
i've got loads of things to do :
 

☆ Call me maybe : il était une fois un robot, qui cherchait des amis (ou pas) pour se faire huiler les articulations.

tu peux aussi m'appeler, ou bien mater mon blog ou encore twitter avec moi !
MessageSujet: Re: Houston, we have a problem.   Dim 10 Mar 2013 - 13:07



Tellement étrange, tout ça. Je ne sais plus où j'en suis, et le cours ne m'intéresse plus. Je n'arrive pas à me concentrer, c'est perturbant. Je suis déchiré par cette situation, beaucoup trop difficile à gérer, je crois. Je voudrais pouvoir de nouveau être ami avec Mickey, mais non, c'est impossible. Je ne sais pas ce qui nous attends, mais je sais que toute cette histoire n'est terminée. Et puis Say s'en est mêlé, nous mettant en danger, et ça, c'est une mauvaise chose. En mentionnant Michael, il l'a mit en danger. J'ai peur, je dois l'avouer. J'ai peur pour mon ... oh et puis merde ! C'est mon ami. Même si je pense qu'il n'a rien à foutre à Serdaigle, il restera toujours un de mes amis. A bas ces conneries, si je ne peux pas passer l'éponge là dessus, je ne le ferait pour rien d'autre. Je reçois un texto de Mickey, et lui réponds : T'inquiètes. Je reviens à la fin du cours, pour récupérer mon pc. Et puis tu sais ... je suis désolé pour tout. Tu me manques, je crois.

SUJET TERMINE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Houston, we have a problem.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Houston, we have a problem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» Houston ? Ici la terre !
» (N°9) Allô Houston, vous me recevez ? [Libre] {Alejo & Vinny first}
» La vie à Houston
» Houston Aeros (club-école Minnesota)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
…behind the veil ❞ :: ☆ 4, 3, 2, 1 Fun :: We'll try to exorcise this place-