Partagez | .
 

 the rules do not exist tonight (B.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
☆ Inscription : 16/02/2013
☆ Messages : 21
☆ Célébrité : Elsa Hosk
☆ Dispo : présent(e)
☆ Blaze : Cappu
☆ Crédits : cyrine
☆ Réputation : 0
☆ Âge : Dix-sept
☆ Études : 11th ( arts et spectacle & musique )
☆ To do list :
Spoiler:
 

☆ Call me maybe : il était une fois un veaudelune des bois, qui se cherchait une fratrie à la tombée de la nuit pour dessiner des cercles concentriques sur une étendue désertique.
MessageSujet: the rules do not exist tonight (B.)   Jeu 21 Fév 2013 - 20:17

    Des corps qui se frôlent, des bassins qui se touchent et des mains qui se baladent. Assise à sa table, ses doigts tapotant à un rythme régulier son mojito à peine entamé, Oksana observait ce jeu humain où l’appel de la chair est plus fort que tout. Elle n’avait pas envie de sortir ce soir mais quelques compagnons de la troupe l’y avait contrainte….« Viens, on va s’éclater! « Je te paye ta conso’. » « Ça va être géant! » Un sourire amer peignit ses lèvres rosées et elle entoura le verre glacé de ses doigts, avalant une gorgée de sa boisson. En final, ses amis s’étaient éloignés sur la piste pour aller conquérir la gente féminine, la laissant seule à leur table. Elle les aurait peut-être suivis, en temps normal. Mais ce soir, elle sentait que danser n’était pas une bonne idée. Le souffle lui manquait à la simple perspective de devoir s’agiter parmi tous ces corps en sueur.

    La tête lui tournait légèrement – après tout, ce n’était pas son premier verre – mais elle avala tout de même une nouvelle gorgée, un brin lasse. Elle se pencha pour attraper son sac à main sous la table, fouillant un instant à l’intérieur des multiples poches avant de trouver ce qu’elle cherchait. Elle tira une camel de son enveloppe de carton et la glissa entre ses lèvres, l’allumant de son petit briquet bleu ciel. La nicotine la calma, augmentant toutefois son envie de cracher ses poumons. La jeune russe soufflait un nuage de fumée à l’odeur ocre lorsqu’elle remarqua quelqu’un qu’elle connaissait bien. Ils ne s’étaient pas vraiment revus depuis… Depuis qu’il l’avait carrément laissée en plan, en fait. Ce n’était pas tout à fait étonnant de sa part. Elle se souvenait de ce qu’il avait dit, à propos de l’électricité. Elle ignorait pourquoi il avait eu cette étrange sensation, mais selon elle, ce n’était pas uniquement lié au désir sexuel.

    Jamais elle ne l’aurait laissé approcher autant, s’il n’y avait pas eu cette rechute. Cette soudaine nécessité de tout vivre, à chaque instant et de ne pas perdre son temps à tenter de sauver le peu de santé qui lui restait. Blaise avait quelque chose que les autres n’avaient pas, une façon de la traiter, elle et sa maladie, d’une façon qui ne la rendait pas insensible. Sauf que c’était un coureur. Et ça, elle avait du mal à l’oublier. Oksana cala son verre, consciente qu’elle en paierait le prix plus tard. Son organisme n’était pas encore tout à fait habitué à absorber autant d’alcool. La cigarette termina sa mince existence sous le talon de son soulier et elle se redressa, sans prendre la peine de réajuster sa courte robe qui lui arrivait bien au-dessus des genoux. Ce n’était pas non plus dans ses habitudes de s’habiller de la sorte, mais une copine l’avait convaincue avant de sortir. Or, ce soir, elle se sentait particulièrement influençable.

    Elle marcha vers sa cible, d’une démarche plus chevrotante qu’assurée. L’homme n’était pas seul : accrochée à son cou comme une sangsue, une jeune rousse se frottait après lui. Ce qui ne devait assurément pas lui déplaire. Un sourire amusé étira ses lèvres alors qu’elle posait ses mains sur la jeune femme, l’écartant légèrement du serpentard.

    « Tu permets? »

    Ce n’était pas réellement une question et lorsque l’adolescente s’éloigna, la russe nota le regard furibond que celle-ci lui lança. Elle s’en fichait totalement…Des mâles en chaleur, cette gamine pouvait en trouver dans tout le bar.

    « J’ai essayé de régler mon problème électrique avec d’autres mais…on dirait que ce n’est qu’avec toi que ça se manifeste. » plaisanta-elle, son sourire se faisant taquin alors qu’elle fixait le jeune homme. Elle glissa ses bras autour de son cou, comme l’autre l’avait fait avant elle, sans attendre d’encouragement. L’alcool lui donnait une témérité qu’elle n’avait habituellement pas, tempérant temporairement ses craintes si coutumières. Pourquoi ne pourrait-elle pas s’amuser comme tout le monde, sans s’inquiéter des conséquences ? Parce qu’il va te briser le cœur…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

the rules do not exist tonight (B.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
…behind the veil ❞ :: ☆ 4, 3, 2, 1 Fun :: We'll try to exorcise this place-